Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sofitrans et Ravinala Airports : des négociations en échec

Sofitrans et Ravinala Airports : des négociations en échec

Les négociations entre la société Sofitrans et le consortium Ravinala Airports sont dans l’impasse suite à l’annonce de la fin de contrat sur l’exploitation des services Duty free par Sofitrans dans les aéroports d’Ivato et de Nosy Be. Le syndicat des employés de Sofitrans s’oppose à cette décision.

Ravinala Airports indique que les quatre négociations avec Sofitrans ont fait chou blanc. Le courrier mentionnant la fin de ce contrat, prévue le 31 octobre, a déjà été envoyé en septembre. Seulement, force est de constater que les employés de Sofitrans ne sont au courant de cette nouvelle que depuis quelques jours. « Une situation qui a renforcé la tension chez les employés de Sofitrans», d’après Patrick Collard, Directeur général de Ravinala Airports.

Les négociations entre les deux parties concernant le service Duty free dans les aéroports d’Ivato et de Nosy Be ont débuté fin 2017. Les discussions ont eu lieu sous la direction de Vincent Devauchelle, puis reprises par Patrick Collard, l’actuel Directeur général du consortium.

Ce dernier de souligner que « Sofitrans a eu quatre chances pour répondre aux standards internationaux requis dans ces deux aéroports, mais cela n’a pas été le cas ». Ravinala Airports a donc dû lancer un appel d’offres international pour le service Duty free et l’opérateur suisse Dufry a été retenu. De plus, quatre opérateurs locaux travailleront avec Dufry, car des espaces dédiés aux produits locaux seront mis en place dans la zone duty free.

Léger retard des travaux à Ivato

Ces multiples tensions ont des impacts sur les travaux au niveau de l’aéroport d’Ivato. Et pourtant, Ravinala Airports a un calendrier à respecter sur les travaux menés dans les deux aéroports, sous peine de pénalités. Pour rappel, le nouveau terminal international d’Ivato devrait être opérationnel début 2020. A ce propos, le premier responsable de Ravinala Airports a avancé que « La fin des travaux du nouveau terminal connaîtra un léger retard ».

Même le côté restauration pose problème, sachant notamment que quatre restaurants sont prévus dans l’aéroport d’Ivato, deux dans l’actuel terminal et deux autres dans le nouveau terminal international. Le Directeur général de Ravinala Airports a indiqué à ce propos qu’« Un appel d’offres pour les deux restaurants dans le terminal international d’Ivato est aujourd’hui lancé ».

Néanmoins, le consortium a annoncé qu’il est prêt à travailler avec les employés de Sofitrans pour le service Duty free. Patrick Collard a précisé à ce sujet qu’« il est indiqué dans les appels d’offres lancés que les employés de Sofitrans seront privilégiés ». D’autant plus que Sofitrans peut encore répondre à l’appel d’offres pour le Catering prévu être lancé en début 2020, ainsi que le Food and beverage, au second trimestre 2020.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.