Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rencontre avec le Gem : Naina Andriantsitohaina partage sa vision pour la capitale

Rencontre avec le Gem : Naina Andriantsitohaina partage sa vision pour la capitale

Agenda particulièrement chargé, hier, pour le candidat de l’IRK aux communales d’Antananarivo. Après les visites dans le 4e arrondissement durant la matinée, il a rencontré les membres du Gem.

Une ville moderne où il fait bon vivre. C’est le credo du candidat aux com­munales, Naina Andriantsitohaina. Il a dé­taillé sa vision lors de sa rencontre avec le Groupement des entreprises de Madagas­car (Gem), hier à Ambohi­jatovo. Invité par le groupement à partager sa vision pour la ville d’Antana­na­rivo, le candidat a fait un plaidoyer d’une quarantaine de minutes au cours duquel il a évoqué les constats de ses multiples descentes sur le terrain ainsi que les mesures destinées à faire d’Anta­nanarivo une capitale digne de ce nom.

Dans ce registre, il a évoqué les problèmes de circulation, de corruption, de déchets urbains, d’insécurité ou encore de désengorgement de la ville. Sur ce, le candidat Naina Andriantsi­to­haina a révélé l’existence d’un plan afin de permettre la fluidité de la circulation. Sans détailler ce plan, le candidat a simplement souligné que des routes devraient être transformées en sens unique tandis que d’autres seront reconsidérées.  « Un changement de mentalité doit toutefois accompagner ce plan », a-t-il indiqué.

Non à la corruption

Il a souligné par ailleurs que la corruption qui gangrène les agents de la Commune devrait aussi être réexaminée. En effet, beaucoup se plaignent des pratiques des agents communales face aux marchands et dans divers quartiers. Des pratiques douteuses qui devraient prendre fin, estime le candidat Andrinatsito­haina. Dans cette perspective, il entend remettre de l’ordre au sein de la Commune urbaine d’Antananarivo.  Il en est de même pour les marchands. « Le commerce est le cœur de l’économie de la capitale. Il faudrait toutefois des réorganisations. Certains marchés sont vides alors que les rues sont occupées par les marchands », a fait savoir le candidat qui prévoit la mise en place de nouveaux marchés aux normes afin de fluidifier la circulation.

L’un des points évoqués lors de cette rencontre con­cerne également les déchets urbains. D’après les études, la capitale produit entre 2 et 4 millions de tonnes de déchets ménagers par jour. Il semble par ailleurs que la commune ait besoin de 40 camions alors qu’elle n’en dispose que de 13. A ce titre, la Ville des Mille compte sur le partenariat avec le secteur privé pour résoudre ce problème tout en tenant compte des ressources communales. Ce partenariat sera aussi nécessaire pour la mise en place des cantines scolaires dans les EPP ainsi que dans la réhabilitation de la Haute ville. Tout comme le désengorgement de la capitale, cette dernière initiative sera indispensable pour rendre à la capitale la place qu’elle mérite.

J.P 

La visite des quartiers se poursuit

Ankazomanga, Andraharo, Ambodivo­ni­ke­ly et Ambohimanarina. Ce sont les quartiers du 4e arrondissement que le candidat de l’IRD aux communales, Naina Andriantsitohaina, a visités en compagnie du député Maxime Ra­ko­toarimanana, des candidats aux conseillers municipaux, des chefs fokontany ainsi que des habitants hier. A l’instar de ses précédents déplacements, le candidat est resté à l’écoute des désidératas de la population locale. A cet effet, des habitants se sont plaints des constructions illicites qui se trouvent parfois sur des canaux d’évacuation. A cela s’ajoutent l’urgence de réhabiliter les ruelles et les dalles, la nécessité d’approvisionner les marchés en eau et en électricité ou encore le besoin de mettre en place des bornes fontaines, bassins-lavoirs et bacs à ordures.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique