Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Médias : l’OJM répond au Sefafi

Médias : l’OJM répond au Sefafi

Le communiqué de l’Observatoire de la vie publique (Sefafi), à l’endroit des journalistes,n’a pas été du goût de tout le monde, particulièrement des concernés, les journalistes.

Le président de l’Ordre des journalistes de Madagascar (OJM), Gérard Rakotonirina, s’est exprimé hier tout en affichant son mécontentement. « Nous sommes très surpris de la déclaration du Sefafi à l’égard des journalistes », a-t-il fait savoir. « Les journalistes ne se sont jamais immiscés dans leurs affaires alors qu’ils se permettent de nous donner des leçons », a-t-il déploré.

« Reconnaissons-le, certains journalistes n’acceptent pas de voir leurs écrits contestés. Ce faisant, ils cèdent à la culture du privilège, celui de l’impunité pour les médias – ce qui est totalement inacceptable », a indiqué le Sefafi dans son communiqué. Et lui d’ajouter que « Trop souvent, les médias traitent des questions juridiques, économiques, financières, sociales, religieuses ou autres avec un amateurisme affligeant, qui dérive souvent en contre-vérités ou en erreurs manifestes ».

« Vous devriez peut-être ouvrir votre propre média et écrire vous-même pour que vous constatiez vous-même les difficultés du métier », a indiqué le président de l’OJM en s’adressant à la société civile. « A moins que les journalistes et le public ne doivent attendre vos communiqués qui sortent qu’une fois tous les six mois étant donné que vous êtes des professionnels », a-t-il conclu ironiquement.

 

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique