Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mille excuses

Mille excuses

Le peuple malgache est connu en tant que pacifiste et surtout accueillant. Mais est-ce une raison pour le traiter de la sorte ? La cherté de la vie n’est plus à exposer, les difficultés quotidiennes en témoignent. Les problèmes politiques ne peuvent plus être cachés, ils sont inscrits sur tous les murs. L’insécurité est tellement banale qu’elle a fini par redéfinir le mode de vie de chacun. Malheureusement, la liste s’allonge de jour en jour et le comble c’est que certains estiment que le malgache en souffre tellement qu’une souffrance de plus ne peut plus l’atteindre.

Un minimum de respect s’avère cependant néces­saire. Couper une route en pleine heure de pointe sans prévenir est un signe d’irrespect total envers ses compatriotes. La moindre des choses aurait été de faire une annonce la veille pour que chacun puisse s’y préparer. Malheureusement, ce n’est pas un cas isolé. Il en est de même pour l’eau et l’électricité. Le minimum aurait également été de prévenir de la coupure d’une part et du retour à la normale d’autre part. Il semblerait en effet que certains quartiers attendraient toujours le retour de leur source sans savoir jusqu’à quand.

Est-il alors si difficile de prévenir tel ou tel évènement pour que chacun puisse prendre ses dispositions ? Pire encore, est-il si difficile de s’excuser face à une situation qu’on ne maîtrise pas. Face à tous les évènements que la population doit subir tous les jours, peut-être que tout ce qu’elle veut au final c’est une excuse, le minimum de respect. Au fond, le malgache a un grand cœur sinon il ne serait pas ému par tant de choses aussi futiles sur les réseaux sociaux et dans les médias. Un simple pardon aurait peut-être suffi au lieu de mille mots d’excuse pour dire que c’est la faute d’untel ou d’un autre, comme ce fut le cas de la fuite des sujets du Bac.

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique