Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Marché intérieur : les prix des PPN n’amorcent pas une baisse

Marché intérieur : les prix des PPN n’amorcent pas une baisse

Une délégation du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (Mica), dirigée par le ministre Lantosoa Rakotomalala, s’est rendue récemment à Toamasina, auprès des im­portateurs de la région, pour déterminer les principales causes de la hausse des prix des PPN au niveau national, depuis plus d’un mois.

Dans la capitale, les consommateurs sont désemparés. La baisse attendue n’a pas eu lieu. Au contraire, les prix de certains produits ne changent pas. « Le litre de l’huile cachetée reste à 5.800 ariary contre 5.500 ariary auparavant, malgré les décisions prises par les responsables concernés », a déploré une mère de famille qui ha­bite à Ambohidahy Aka­din­dramamy. Outre l’huile alimentaire, le prix du kilo du sucre a également connu une forte hausse. Ce produit s’achète actuellement à 2.500 ariary dans la capitale contre 2.300 ariary auparavant.

Pour rappel, l’Etat a décidé de mettre en place un prix de référence des PPN pour éviter les hausses inexpliquées des prix. Pour faire face à la situation actuelle, le retour des « Tsena mora » au niveau des fokontany, au profit des ménages les plus vulnérables est attendu.

 

Riana R.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique