Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gestion des ordures à Antananarivo : un centre de recyclage prévu à Andralanitra

Gestion des ordures à Antananarivo : un centre de recyclage prévu à Andralanitra

Un centre de revalorisation des ordures sera construit à Andralanitra pour résoudre les problèmes de gestion des déchets solides de la capitale. L’Etat travaille déjà avec le gouvernement japonais pour que ce projet d’envergure puisse commencer en 2021, d’après le Directeur général du Samva, William Rakotoarivony.

Créé en 1966 pour décharger les ordures d’Antananarivo, le site d’Andralanitra qui s’étale sur 18 ha, est actuellement saturé. «Les ordures s’entassent sur une hauteur de 2m 50 et seuls 8ha de terrains sont disponibles aujourd’hui pour les décharger», d’après les détails rapportés par le Directeur général du Service autonome de la maintenance de la ville d’Antananarivo (Samva).

A l’occasion du 3e forum national urbain au village Voara Andohatapenaka, ce premier responsable du Samva a exposé les principaux problèmes rencontrés par son service en la matière.

Le Japon à la rescousse

Le Samva mise notamment sur la transformation des déchets en compost et en briquette pour résoudre ces problèmes. Et, ce système de recyclage prendra une am­pleur beaucoup plus importante grâce à un projet financé par le gouvernement japonais qui consiste à excaver les déchets d’Andralanitra et à mettre en place une usine de recyclage sur les lieux.

«Le Japon est prêt à oc­troyer 34 millions de dollars. Des techniciens japonais ont déjà effectué une mission dans la Grande île pour mener une étude de faisabilité. Le projet devrait démarrer en 2021», selon William Rakotoari­vo­ny. Le Directeur général du Samva a reconnu les défis auxquels il faut  faire face.

A vrai dire, la revalorisation des déchets devrait commencer au niveau des ménages. Pourtant, les mé­nages malgaches ne sont pas encore habitués à trier leurs ordures. Le ministre en charge de l’aménagement du territoire, Hajo Andrianai­na­rivelo, avance cependant que «La gestion des déchets solides à Antananarivo passera inévitablement par le recyclage car il est impossible d’ouvrir une autre dé­charge comme Andrala­nitra».

William Rakotoarivony poursuit dans ce sens que «Le Japon a mis jusqu’à 30 ans pour pérenniser la gestion des ordures dans ses villes. Il y a donc un début à tout».

43% des ordures collectés

Le Samva collecte 404 tonnes d’ordures par jour dans la capitale, ce qui ne représente que 43% des ordures ménagères des habitants de la ville, au quotidien. Et, ce chiffre peut quadrupler durant les périodes de pluie. Faute de moyens

et d’équipement, la Samva n’arrive toujours pas à ra­masser à temps la totalité des ordures dans la capitale. Ce qui explique leur entassement dans presque tous les fokotany.

D’après les explications du premier responsable du Samva, «Le problème des ordures à Antananarivo de­vrait bientôt être réglé, suite à un appel d’offres lancé par le ministère de tutelle pour l’achat de camions multibennes, permettant de ramasser plus rapidement les ordures. Actuellement, le ramassage dans les fokontany se fait manuellement. Les équipes du Samva mettent jusqu’à 1h 30 pour charger les camions de ramassage. Cela ne prendra que 15 minutes avec un camion multibenne».

 

Riana R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique