Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Reconstruction d’Antananarivo : Naina Andriantsitohaina appelle au rassemblement

Reconstruction d’Antananarivo : Naina Andriantsitohaina appelle au rassemblement

La réhabilitation de la ville des Mille n’attend pas. Lors d’une déclaration faite sur plusieurs chaines  audiovisuelles de la capitale hier, le candidat à la magistrature de la capitale, Naina Andriantsitohaina invite à la solidarité afin de reconstruire Antananarivo.

«Notre capitale est laissée orpheline, où sévissent la peur, l’insécurité, l’obscurité, la saleté, les ordures et les inondations. Le patrimoine collectif quel qu’il soit a été détruit, les infrastructures scolaires sont dévastées », a déclaré le candidat aux communales Nai­na Andriantsitohaina.

Un constat qui découle, visiblement, de ses visites de proximité dans les six arrondissements de la capitale, ces jours-ci. Il indique, à ce titre qu’« Antananarivo mérite mieux ». Les réalités de la capitale sont en effet loin d’être reluisants.

Prônant le changement, le porte-drapeau de l’IRD estime toutefois que l’effort de tout un chacun est sollicité pour y parvenir. Pour ce faire, il a lancé un appel ouvert et engagé aux partis politiques, aux associations, aux chefs d’entreprise et aux citoyens.

« Donnons-nous la main pour travailler ensemble, r­­econstruire ensemble », a-t-il martelé dans sa déclaration, ajoutant au passage la nécessité de  réapprendre à se respecter et à vivre ensemble afin de reconstruire  « l’espoir et la vie que nous méritons ».

 Et lui de soutenir ; « Je n’y arriverai pas seul : c’est notre responsabilité commune, à vous et moi », et ce sans distinction d’origine, ni de croyances, ni appartenances. L’objectif étant de « construire le changement ensemble, pour la beauté et la dignité d’Antananarivo ».

Déplacement dans le 1er arrondissement

Sur ce, dans la lignée de ses déplacements, en compagnie de l’élu du dépu­té Raymond Michel Jocelyn Andriamanalinarivo, des Chefs fokontany ainsi qu’une partie de la population locale, le candidat de l’IRD a rencontré hier les habitants de quelques fokontany du Ier arrondissement, notamment à Antanimena, Anto­homadinika, Ambodin’Iso­try, Anatihazo, Ampefiloha, Manarinstoa et Ampatsa­kana.

Le 1er arrondissement, à l’instar d’autres localités de la capitale, fait en effet face à divers défis. Celui qui de­vrait être le fleuron de la ville des Mille souffre, par exemple, de l’inexistence des moyens dans divers quartiers, à tel point que le ramassage d’ordures fait défaut. A cela s’ajoutent l’insécurité, l’insuffisance des canaux d’évacuation qui fait qu’à chaque saison des pluies, la montée des eaux paralyse la circulation de la population ou encore le manque des matériels et équipements au fokontany (tractopelle, bac à ordures).

Du reste, la sensibilisation à la lutte contre la corruption au niveau des res­ponsables des quartiers figure également parmi les défis à relever au niveau de cet arrondissement. Tout com­me la nécessité d’établir une relation de confiance avec les Chefs fokontany. « Nous ne voulons plus de la corruption et des ventes illicites des terrains de la Commune », a d’ailleurs déclaré le candidat au poste de premier ma­gistrat de la ville d’Anta­na­narivo.

J.P

Les commentaires sont fermées.