Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

Les gouverneurs (2)

 

(Suite et fin.)

Une autre version disait que M. Schrameck allait être chargé d’un poste diplomatique. L’Action, qui est dans le secret des dieux, doit savoir de toutes ces versions quelle est la vraie mais elle a reçu la consigne de n’en rien dire afin de réserver une surprise aux habitants de la Colonie. Mais il paraît aussique nous n’aurons pas de gouverneur titulaire avant les élections, parce qu’on a en haut lieu d’autres chats à fouetter en attendant. À ce moment-là, ce sera le mieux pistonné qui l’emportera, s’appellera-t-il Hubert, Abraham ou Martial ?

Le Tamatave

Au fou !au fou !

Le Léon Daudet s’embrouille dans des calomnies si compliquées qu’il n’y a plus que lui et un brelan de sacristains gâteux qui arrivent à s’y retrouver :

Clemenceau, toujours débonnaire en dépit de sa réputation de tigrerie, s’est contenté d’expédier Schrameck à Madagascar, où il donne déjà la nausée aux Malgaches. Il aurait pu tout aussi bien le fourrer en prison, ce à quoi, pour ma part, le cas échéant, je n’aurais pas manqué. Schrameck ne s’était-il pas avisé de mettre son propre téléphone à la disposition du bandit L. B. 137 du chiffre allemand, qui conversait ainsi plus commodément avec ses poteaux Malvy et Leymarie. Les cafés de la Cannebière se souviennent encore des parties de poker d’Almereyda et de ses copains. J’ajoute que certaines affaires de trahison, notamment l’affaire Pfaadt (une espionne qui fut pincée et fusillée dans des circonstances dramatiques et politiques bien curieuses) et l’affaire Mante, révélèrent, à Marseille même, toute une organisation pro-boche dont la Sûreté générale n’avait pas eu la moindre notion. Cela se conçoit. Ancien directeur de ladite Sûreté générale, Schrameck, d’ordre de Malvy protégeait de toutes ses forces les Boches et les agents des Boches. J’aurai l’occasion d’y revenir, avec documents à l’appui.

Avec documents à l’appui ? Si c’est autre chose que le papier moutarde de Malvy ou les serviettes de toilette de M. Caillaux, ça m’étonnera !

La Lanterne

www.bibliothequemalgache.com

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique