Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Le Bac pertubé, les bas quartiers inondés: la météo fait déjà des siennes

Le Bac pertubé, les bas quartiers inondés: la météo fait déjà des siennes

En à peine quelques heures de pluie, plusieurs localités de la capitale sont déjà inondées, notamment  Besarety sans parler des bas quartiers comme Isotry et 67 Ha, hier. Mais, les intempéries ont également gâché la deuxième journée du baccalauréat au lycée d’Andramasina.

Dame la pluie annonce déjà la couleur alors qu’on est encore en période d’intersaison. Dans la capitale, quelques gouttes ont suffi à faire déborder les canaux d’évacuation d’eaux déjà mal entretenus. Très vite, l’eau a envahi les chaussées au détriment des automobilistes et même des piétons car les averses ont également submergé les trottoirs.

Et comme à l’accoutumée, les quartiers de Besarety ont changé du décor. Plusieurs véhicules ont été piégés par la montée rapide des eaux. Sur le champ, des embouteillages monstres se sont formés com­me il a également été le cas dans plusieurs axes. Retour à la galère.

La 2e journée du Bac perturbée

Le mauvais temps a également fait des siennes dans d’autres régions. Une terrible pluie de grêlons s’est abattue à Andramasina, accompagnée d’un vent violent. Et cela a perturbé la deuxième journée du Bac.

«L’épreuve de Malagasy n’a pas pu être achevée com­me il se doit car un vent violent accompagné d’un déluge de grêlons a frappé les lieux et a détaché les toits d’une salle de classe du bâtiment», a-t-on appris de source locale.

«Du coup, les candidats ont dû quitter la salle d’examen, avant la fin de l’épreuve, étant donné que leurs feuilles de copie sont mouillées», a témoigné notre source.

«Ce malheureux incident ne devrait pas nuire à la continuité des autres épreuves de demain (ndlr, ce jour), car des mesures sont déjà prises pour permettre aux candidats con­cernés de poursuivre leur examen. Ils seront transférés dans un autre bâtiment qui se trouve juste à côté», a rassuré le directeur de l’Of­fice du baccalauréat d’Anta­nanarivo, So­lonjaka Rakoto­nasy.

Ce dernier d’enchaîner qu’«il revient au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres) de décider des mesures à prendre, à l’égard de ces candidats».

Aucune perte de vie n’a été déplorée. Mais, «ce mauvais temps a aussi causé d’autres dégâts. D’autres infrastructures, comme le bureau du district local, celui de la gendarmerie et des maisons d’habitation se trouvent aussi endommagés», a-t-on indiqué. Dans la région Vakinan­ka­ra­tra, des cultures maraichères sont ravagées.

D’après la météo, la pluie va persister durant les trois prochains jours.

 

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.