Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mens sana

Mens sana

L’assainissement progressif de l’administration suit son chemin contre vents et marées. L’impunité dont ont bénéficié certaines classes sociales depuis des décennies vit ses dernières heures suivant le mot d’ordre officiel sur la mise en place d’un pouvoir crédible assis sur l’équité. Les institutions chargées de la lutte contre la corruption et les différentes actions nuisant à l’intérêt général ont du pain sur la planche et ne lésinent pas non plus sur les moyens mis en œuvre pour se conformer au programme de l’Etat. Menaces et pressions n’ont aucune prise sur les responsables. Des entités en ont fait d’ailleurs la triste expérience en tentant des intimidations médiatisées pour exiger des mesures dérogatoires à l’endroit de quelques personnalités incriminées dans des affaires touchant l’intérêt collectif récemment et ont dû se résigner à abandonner probablement leurs stratégies en optant pour le silence en fin de compte.

L’annonce de l’ouverture de plusieurs grands dossiers liés à la corruption et autres délits assimilés a marqué cette semaine donc avec les attentes des parties concernées. La population félicite en général l’initiative prise par le pouvoir d’élaguer ses mauvaises branches pour utiliser la sève à bon escient. Les incriminés tentent par contre leur dernier baroud, espérant encore s’en sortir sans succès. Le pouvoir est donc sollicité à poursuivre sur cette lancée, c’est-à-dire se défaire de ses élites véreuses pour préserver sa santé, car l’esprit sain se trouve dans un corps sain.

Manou

Les commentaires sont fermées.