Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Jeunes et mondialisation : les Ntic incitent à l’individualisme

Jeunes et mondialisation : les Ntic incitent à l’individualisme

L’évolution galopante actuelle des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) favorise l’individualisme dont les jeunes sont les principales victimes, selon un économiste formateur en développement humain et éducation financière, Hery Manantsoa Rarojoson. Interview…

. Les Nouvelles : Jeunes et mondialisation, qu’en pensez-vous ?

– Hery Manantsoa Rarojo­son : La mondialisation n’apporte pas que du bien. L’envi­ronnement des jeunes d’aujourd’hui a totalement changé depuis l’avènement des Ntic qui les ont totalement accaparés. Ceci a fait place à l’individualisme et par conséquent à l’absence d’une véritable communication dans la société actuelle.

. Pourquoi dites-vous cela ?

– Cet accaparement empêche nos jeunes de puiser les informations et les connaissances qui leur sont essentielles. Si je ne parle que des réseaux sociaux, ils sont plutôt attirés par les échanges d’informations divertissantes et futiles comme la mode, les jeux et en particulier la musique et les chansons.

. Pourquoi en particulier la musique et les chansons ?

– Je souligne « en particulier » ici, car les messages de leurs idoles à travers les chansons téléchargées ou échangées sur les réseaux ne parlent en général que de l’amour physique et poussent aussi parfois à l’insurrection contre la société. L′in­suffisance de l’éducation ne fait qu’empirer la situation, à commencer par les parents qui sont concentrés sur la recherche du pain quotidien.

. Quelles sont donc les conséquences de cette situation ?

– L′incivilité, le manque d’initiative, l’insouciance ainsi que l’irresponsabilité sont parmi les comportements déplorables qui gagnent la majorité des jeunes d’aujourd’hui, même s′’ils ont de bons résultats scolaires. Ils sont devenus ainsi influençables et s’attachent à des futilités plutôt que de se concentrer sur leur avenir.

. Que proposez-vous donc comme solutions ?

– Mener une forte campagne de sensibilisation auprès de nos jeunes par le biais d’une conférence-débat, par exemple, ainsi que d’autres événements similaires. Il faut combler, par la même occasion, les différentes lacunes qui les empêchent de prendre en main leur avenir en insistant notamment sur les valeurs qui devraient forger leurs caractères pour en faire un adulte responsable.

Propos recueillis par Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.