Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Communales à Antananarivo : Naina Andriantsitohaina ressuscite l’espoir

Communales à Antananarivo : Naina Andriantsitohaina ressuscite l’espoir

Personne ne l’attendait à cet endroit pourtant à peine s’est-il présenté que le public a eu comme la révélation de reconnaitre en Naina Andriantsitohaina l’homme que la population d’Antananarivo attendait.

Hourras d’enthousiasme rivalisaient de bruit avec les applaudissements. Sur cette lancée l’homme nouveau a inauguré une nouvelle manière d’aborder la politique autrement. Privilégiant la noblesse du devoir à la facilité de faire de belles promesses, il a semé la graine pour faire lever l’espoir sans faire place à la facilité.

C’est suite à l’appel du devoir qu’il se présente : un acte exprimant la reconnaissance qu’il doit à sa ville et à la population de celle-ci, pour assumer une charge dont il se fait à l’avance une obligation de redevabilité devant la population concernant les obligations et les responsabilités qu’elle lui aura confiées.

Alternant le je avec le nous inclusif (isika plus qu’izahay) il a esquissé la part du devoir de la population consistant à développer ef­fort et travail face aux difficultés que promet le tableau de l’héritage dont il a peint la noirceur. Les tonnerres d’applaudissements ayant ponctué le message disent un acquiescement immédiat de la population avec ferveur, tout en exprimant son adhésion aux efforts futurs.

Alors que l’annonce sig­ne une rupture avec les habituelles promesses, le succès sur le champ et l’accueil favorable en retour des échos propagés en un éclair, augurent d’une bonne résonance dans l’esprit des gens. Pas de quoi certes faire du triomphalisme autant prématuré qu’indécent, mais un premier intéressant, plus qu’encourageant, enjoignant de poursuivre jusqu’à obtenir des électeurs le feu vert permettant ensemble, maire et habitants, de cheminer sur une longue route d’efforts et de récompenses le temps d’un mandat.

Léon Razafitrimo

Les commentaires sont fermées.