Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Protechinea : appui aux filières miel et pêche

Protechinea : appui aux filières miel et pêche

Le Programme d’appui à l’emploi et à l’intégration régionale (Procom) s’est officiellement clôturé le 19 août. Dans son 9e bulletin d’information mensuel, Procom a fait zoom sur le Projet technique et d’innovation en faveur de l’entrepreneuriat agroindustriel (Protechinea), dont le but était d’appuyer les entreprises membres de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Taolagnaro. Protechinea s’est centré plus particulièrement sur les filières miel et pêche.

Protechinea, soutenu par Procom, s’est investi à renforcer les capacités techniques, opérationnelles, orga­nisationnelles et commerciales des groupements de MPME, membres de la CCI Ta­olagnaro, en se centrant plus particulièrement sur les filières miel et pêche.

Dans un premier temps, et en temps record, le projet a mis en place un réseau de 15 formateurs composés d’entités publiques et privées qui vont assurer la continuité et la pérennisation des actions me­nées. La deuxième étape de Protechinea a été la formation des formateurs, sur sept modules portant sur les be­soins des MPME : business plan, gestion organisationnelle, transformation de pêche, transformation de miel, gestion simplifiée, norme et qualité, ingénierie pédagogique.

Durant ces séances de formation, des experts sélectionnés par le projet, ont pris en main la formation des membres du réseau pour qu’à leur tout, ces derniers puissent former les groupements de MPME cibles. En somme, il s’agit d’une mise en réseau des formateurs priorisant le dialogue, les échanges d’expériences, les interactions pluridisciplinaires pour offrir un service pluridimensionnel et de qualité aux groupements de MPME.

Bilan pour les deux filières

Les séances de formation ont été un vrai succès car 85% des participants ont été des femmes entrepreneures. Cel­les-ci ont permis de mieux les impliquer dans les activités de transformation, apportant un changement dans la dynamique de genre dans la ré­gion. Par ailleurs, une plateforme de concertation des bénéficiaires, a été créée, permettant ainsi de renforcer les capacités des groupements de MPME sur le long terme.

Ces séances de formation devraient, entre autres, permettre de développer le mail­lon des chaînes de valeur agricoles et apporter ainsi une valeur ajoutée aux produits. En effet, de grandes opportunités s’ouvrent au long terme pour ces MPME avec la présence du port d’Ehoala qui va ouvrir le marché tant national qu’international, ainsi que le vol direct Taolagnaro – La Réunion.

A titre de rappel, Procom est un programme de l’Union européenne, destiné à soutenir le secteur privé malgache au travers du renforcement des organisations intermédiaires et du développement des services à la PME. Doté d’un budget de 8 millions d’euros, le programme a duré cinq ans, achevant sa période opérationnelle le 19 mai.

Arh.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique