Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gargotes à Soamandrakizay : l’organisateur événementiel pointé du doigt

Gargotes à Soamandrakizay : l’organisateur événementiel pointé du doigt

Les gargotiers se sont plaints auprès de la justice. Ils pointent du doigt l’organisateur de la restauration à Soa­mandrakizay, de ne pas avoir tenu parole en laissant la poussière endommager les gargotes. Il est à souligner que les prix des stands variaient de 600.000 à 800.000 ariary durant les deux jours de culte. La plupart des nourritures ont été jetées car immangeables, impropres à la consommation. Tout a été empoussiéré.

L’organisateur a promis lors de la conclusion du contrat avec les gargotiers, que des produits venant de l’Inde auront été aspergés afin de dépoussiérer le vaste terrain. Ce qui n’était pas le cas. De plus, le nombre de stands a considérablement augmenté lors de la grand-messe. Une situation qui a engendré des difficultés en matière d’électricité.

Du reste, on leur a promis que chaque stand pouvait arriver à vendre 12.000 plats en une journée. La plupart des commerçants ont ainsi fait des prêts dans des établissements bancaires pour s’investir dans la restauration.

Quoi qu’il en soit, ceci n’implique ni l’église catholique ni l’Etat, a affirmé l’avocat des commerçants.

Felana Michelle

 

Les commentaires sont fermées.