Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Chronique :le véhicule de l’espoir

Elle a demandé cinq mois de fabrication, quinze personnes ont travaillé sur le projet de sa fabrication et le résultat est semble-t-il à la hauteur des attentes. Vous l’aurez reconnue : elle, c’est la papamobile, made in Madagascar. Le nonce apostolique, monseigneur Paolo Rocco Gualtieri, n’a pas hésité à présenter « le fruitde l’ingéniosité malgache » comme «unsymbole fort et un  message d’espérance ». Quelle différence y a-t-il entre la papamobile de construction malgache et la Karenjy modèle Mazana II ? L’intérieur et le toit ont été aménagés selon les instructions du Vatican et le véhicule est immatriculé SCV1 soit StattodellaCittadelVaticano. Pour le reste, le moteur, la ligne et les angles, on reconnaît sans risque d’erreur « Rehareha malagasy, la fierté malgache ».  A titre de rappel, la description proposée par le site karenjy.mg : « Ce véhicule aura toutes les qualités adaptées au contexte local : rustique, fiable, économique, simple, honnête, épuré, sans équipements superflus ». Ces qualificatifs font de la Karenjy le tout-terrain idéal pour les pistes de Madagascar. On s’étonne qu’elle soit encore aussi rare dans nos campagnes et dans notre vaste brousse.

Or le souverain pontife, autorité morale s’il en est, a choisi le fruit de notre fierté nationale pour son séjour en terre malgache. Si ce véhicule est un message d’espérance, il serait bienvenu de le partager (le message d’espérance bien sûr, à défaut de partager la voiture ou la fierté) avec le plus grand nombre et le faire connaître partout dans le pays. Les passeurs du message ne sont pas difficiles à trouver : les représentants du peuple, ceux que nous avons élus il n’y a pas si longtemps, seront en première ligne, suivis de très près par tous ceux qui ont été nommés pour sortir notre nation du gouffre.  Cela fait du monde, un nombre non négligeable de véhicules « rustiques, fiables, économiques, simples, honnêtes, épurés sans équipements superflus » et ce serait effectivement un symbole fort pour notre fierté nationale.

 

KembaRanavela

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique