Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tout footre en l’air

Tout footre en l’air

Au sens propre comme au figuré, la balle est dans le camp de la Commission électorale du Comité de normalisation (CDN). Allait-elle prendre en compte le recours en annulation de l’élection du président de la Fédération de football, déposé par trois présidents des ligues régionales ? Allait-elle prendre en considération les éléments de preuves dans les dossiers, mettant à nu la corruption qui aurait donné le change dans les urnes? Tous les yeux se tournent vers Isoraka, après ce rebondissement, menant vers une conjoncture houleuse.

Après plus d’une année de période transitoire, suite au premier scrutin raté, à polémique également, le foot malgache entre dans une réelle crise post-électorale. Et, tout le monde est conscient que cette situation pourrait de nouveau compromettre l’avenir du sport Roi au pays. Depuis le début du processus, le CDN a tout fait pour ne pas en arriver là. Une telle conjoncture houleuse n’apporte rien de bon pour le ballon national.

La Fifa a déjà été tout à fait claire sur le sujet, d’ailleurs, c’est la raison d’être du Comité de normalisation, qu’un nouveau dérapage à l’encontre du re­tour à l’ordre fédéral, ouvre la porte aux sanctions. Ça craint.  Ecoper un carton rouge serait vraiment dommage, après l’exploit légendaire des Barea à la Coupe d’Afrique des nations qui a exalté la fierté de tout un peuple. Pour dire que le football malgache a une épée de Damoclès au-dessus de sa tête.

L’élection du président de la Fédération malgache de football n’est pas encore terminée. Conformément au texte, la Commission électorale rendra son verdict d’ici peu, qui aura tout son sens et toute son importance. Une fois de plus, le sort du football malgache est entre les mains des membres de la Commission électorale du CDN. Une lourde responsabilité et un devoir moral à assumer en toute conscience et sans état d’âme pour le bien de la discipline.

RA

 

Les commentaires sont fermées.