Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sécurisation foncière en milieu rural : 135 000 certificats à délivrer cette année

Sécurisation foncière en milieu rural : 135 000 certificats à délivrer cette année

La sécurisation foncière dans les 1671 communes rurales à Madagascar, garant de la lutte contre la pauvreté, reste un réel défi pour le régime en place. Plusieurs projets sont actuellement mis en œuvre pour accélérer les procédures d’obtention d’un certificat foncier, en faveur des ménages.

Cette année, à travers le projet Croissance agricole et sécurisation foncière (Casef), le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics (MAHTP) comp­­te délivrer 135 000 certificats fonciers, en collaboration avec les communes rurales concernées.

Jusqu’à présent, le mi­nistère a délivré près de 50 000 certificats fonciers. La semaine dernière, le ministre Hajo Andrianaina­rivelo est descendu dans le district Arivo­nimamo, commune Ala­ka­misikely Ambo­hidehibe (ré­gion Itasy) pour remettre en main propre les certificats fonciers à quel­ques ménages ruraux. Pour rappel, le volet foncier du Casef cible au total 16 ré­gions et a pour objectif de délivrer 2 mil­lions de certificats fonciers.

Une nouvelle politique a enclenché la réforme foncière en 2005, pour accélérer la certification foncière en mi­lieu rural, suivie d’une mise en place de la loi sur la propriété privée non titrée en 2006. Les Partenaires techniques et financiers (PTF) ont appuyé la réforme après avoir constaté que l’accès d’un ménage rural à un titre foncier, relève de l’impossible. Les procédures administratives comportent 24 étapes et peuvent durer jusqu’à dix ans.

Plusieurs projets mis en œuvre

Outre le Casef, d’autres projets sont également en cours. Selon une source auprès du MAHTP, le projet d’Appui à la réforme et à la sécurisation foncière (ARSF) est effectif dans les régions Analamanga et Itasy actuellement. 19 500 certificats fonciers ont été déjà délivrés et 45 500 demandes sont encore en attente.

Dans la région Bongola­va, le projet « Vahatra foncier » appuie aussi la certification foncière de 36 000 parcelles de terrain. Quant au Projet d’appui au développement de Menabe et de Melaky (AD2M), il a déjà pu délivrer 15 certificats fonciers et 961 demandes sont encore en attente dans les régions Menabe et Melaky.

 

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.