Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

City art : un fleuron de la culture malgache

City art : un fleuron de la culture malgache

L’exposition collective fraîchement intitulée « Madagasikara Miloko » a inauguré hier, à La City Ivandry, le projet City art, un espace d’expression dédié à l’art dans toute sa diversité.

Fruit d’un partenariat public-privé entre le groupe SMTP et le mi­nistère de la Communication et de la culture, City art don­ne carte blanche au 3e art à l’occasion. 60 tableaux ont eu droit à la cimaise de la ga­lerie, avec la participation de 30 artistes peintres dont une bonne dizaine de femmes.

«L’initiative de ce genre est vivement louable dans un contexte où nos artistes ont toujours plaidé en faveur  d’une infrastructure à la pointe de la modernité, qui peut abriter une exposition internationale, à l’image de la Biennale de Dakar. Ce n’est qu’un début, continuons le combat», argumente Jean-Nirina Razafindra­lam­bo, tout en présentant ses sanguines. D’habitude, on allait au centre commercial pour faire des courses. Désormais, on y va aussi pour apprécier les artistes et leurs chefs-d’œuvre.

«Nous sommes convaincus que le développement d’un pays passe par la valorisation de l’art et de la culture. C’est justement cette conviction qui nous anime à appuyer le rayonnement des artistes malgaches, de leur travail et de leurs œuvres», a fait savoir Danil Ismaël, du groupe SMTP.

L’organisation des manifestations au City art revient à l’Office national des arts et de la culture (Ofnac). Dans ce dessein, des activités culturelles y seront à découvrir, quinze jours par mois.

«City art ouvre ses portes aux artistes issus de différentes disciplines sur le territoire national. La visite est gratuite. Ceci étant, les recettes de toutes les activités organisées dans le cadre de ce partenariat seront reversées en faveur de Lovako, un fonds pour l’art et la culture géré par le ministère de tutelle», confie Lalatiana Rakoton­dra­zafy, ministre de la Com­munication et de la culture, après avoir dévoilé la plaque inaugurale de City art.

Joachin Michaël

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique