Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Marcher droit ou trembler 

Marcher droit ou trembler 

À plus d’une fois le Chef de l’État a signifié la détermination à entreprendre une lutte sans merci contre les plus graves jusqu’aux moindres infractions de turpitude dans le traitement des finances publiques. Trois faits d’actualité cette semaine témoignent du fonctionnement de l’appareil de répression : la condamnation à des peines de prison à l’encontre d’anciens dirigeants de la Croix-Rouge, l’engagement de poursuite contre des suspects d’un détournement de sommes importantes des caisses de la Jirama, l’évocation de montants élevés de manque-à-gagner de recettes douanières. L’irruption simultanée même inopinée de ces infos, suffit à en faire des signaux forts portant en message une sérieuse mise en garde.

Quelle que forte soit la volonté à atteindre l’objectif tolérance zéro, la barre est assez élevée pour que l’on puisse y parvenir de si tôt, d’autant plus que nombre des corps de l’état concernés par l’assainissement ou pire censés mener la traque, accusent la contamination d’une sérieuse partie de leurs membres par le virus corruption.

Toutefois le signal résonne le début de l’hallali et devrait semer le doute dans la tête des petits malins pour ne plus leur permettre l’insouciance à danser tel des souris quand le chat n’est pas là. Nécessairement pour avoir côtoyé de près les acteurs de ce fléau ou même pour être des repentis, les limiers disposent d’un  flair exercé : une intuition concernant les endroits vulnérables, un sens averti pour renifler les puanteurs et loger les lieux du crime afin d’en débusquer les malfaisants. Ils présentant le risque de tomber à tout instant sur le râble des impénitents.

Comme pour toute vertu, condition pour être bien ordonnée à l’instar de la charité la rigueur débute par soi.

Léon Razafitrimo

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique