Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Karaté-Championnats de Madagascar : Tsiory Ratafika et Mami Raveloson, sacrés meilleurs combattants

Karaté-Championnats de Madagascar : Tsiory Ratafika et Mami Raveloson, sacrés meilleurs combattants

Tsiory Ratafika chez les dames et Mami-Mick Laurent Raveloson chez les hommes, se sont vus décerner le titre de meilleurs combattants lors des Championnats de Madagascar de karaté, le week-end dernier au palais des Sports Mahamasina. Ce sommet national a également  vu la domination des combattants d’Analamanga, avec 21 médailles d’or.

Les championnats de Madagascar de ka­raté se sont terminés en apothéose, après deux jours de compétitions. Et au terme de la dernière journée très alléchante hier, les jeunes Tsiory Ratafika chez les dames et Mami-Mick Lau­rent Rave­lo­son du côté des hommes, ont raflé le titre de meil­leurs combattants.

Ces deux combattants d’Analamanga se sont singularisés en s’offrant un beau doublé. Fraî­che­ment auréolé de sa mé­daille de bronze africaine à Gabo­rone (Botswana), non seulement Mami-Mick Lau­rent Raveloson a confirmé sa suprématie en gardant son bien en kata chez les juniors garçons, mais il s’est aussi montré intraitable en kumité.

Mami a visiblement monté d’un cran par rapport à ses adversaires dont Jarry en finale du kumité. Une performance remarquable qui lui a valu un deuxième titre national consécutif. « Je suis content. Mes efforts continuent à porter leurs fruits. La victoire m’a doublement motivé de réaliser une bonne prestation aux prochains Jeux africains à Rabat, Maroc. L’objectif est d’être sur le po­dium  », se réjouit le champion.

Tsiory Ratafika a également signé la même prestation avec un beau doublé chez les cadettes. Déjà gag­nante en kata, elle a doublé la mise de­vant sa coéquipière d’Ana­­la­man­ga, Nancy en finale kumité. Une véritable démonstration de force pour elle, qui conserve aussi ses titres dans ces deux épreuves.

Domination d’Analamanga

En kumité par équipe, l’un des moments forts de la compétition, l’équipe de l’Aska a ravi deux titres masculin et féminin. Du coup, Paul, Patrick Laina et Billy ont épinglé un quatrième titre national aux dépens de l’équipe de Kokaju par 3 victoires à 1. Tian­tsoa, Mitia, Anja et No­mena quant à elles, ont signé un cinquième titre national après avoir battu l’équipe d’Akka par 2 victoires à 1 en finale.

Côté organisationnel, la compétition n’a rien à envier aux championnats du monde. Pour le président de la Fédération de karaté de Madagascar (FKM), Solofo Barijaona Andria­na­vomanana, « ce championnat fut un succès sur toutes les lignes. La relève commence à se montrer. Un championnat de Mada­gas­car soutenu et accompagné par le ministre de la Jeu­nesse et des sports, Tinoka Roberto, an­cien karatéka».

Soafara Pharlin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique