Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Autre temps, autres mœurs

Autre temps, autres mœurs

Le trentenaire de la grande marche du 10 août approche.

Le manque de médiatisation de la commémoration de certains évènements nationaux particulièrement marquants sert de tremplin à certaines entités pour lancer des campagnes de dénigrements stériles à l’endroit des décideurs politiques.

La pratique semble être dépassée par le contexte où raviver les blessures nuit à la recherche du climat d’apaisement souhaité par toutes les parties dans l’intérêt de tous. Toutefois, la leçon est retenue, car les pratiques ont changé avec le temps. Les luttes populaires successives ont engendré des bains de sang et d’incontournables martyrs pour abattre un régime afin de marquer la tendance populaire.

Les pratiques ont toutefois évolué parallèlement à la tendance générale de la communauté internationale bannissant tout coup de force à l’endroit d’un régime qui oblige les opposants à manœuvrer autrement. Le changement est de mise alors, laissant de côté toute vileté de rébellion pour la troquer avec les tractations dans les couloirs, avec des aspects plus diplomatiques qu’armés.

Le temps est donc révolu pour de nouvelles approches dans les affaires nationales, au détriment de ceux qui sont imperméables au changement. Les adeptes du conservatisme politique doivent réfléchir à deux fois avant d’agir pour éviter de s’empêtrer dans leurs propres filets et prendre en otage leurs partisans dans des actions stériles. Ils ont donc le droit de causer et s’exprimer sans toutefois franchir le rubicond, pour ne point dire le seuil acceptable du ridicule car rien n’est plus comme avant.

Manou

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique