Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Une sécurisation compliquée

Une sécurisation compliquée

Le domaine de la sécurité devient de plus en plus crucial et divise les opinions depuis quelques mois.

Des critiques fusent à propos des différentes missions de pacification, menées dans les zones rouges où elles sont souvent taxées d’abus et d’autres formes de bavure par les victimes et les défenseurs des droits de l’homme. D’autres entités, adeptes de la manière forte servant de riposte par les forces de l’ordre harcelées constamment par les dahalo, l’entendent d’une autre oreille portant, créant d’interminables polémiques appuyées par les médias au sein de la population.

Cette contradiction engendre ainsi une situation de troubles entre la marge séparant la légalité de l’infraction, car si la sécurisation doit être menée à terme dans les meilleurs délais suivant la politique générale de l’Etat, les présumés dahalo ne se laissent point faire facilement et usent de toutes les ressources pour s’opposer aux forces déployées par le Gouvernement. Les conventions relatives à cette initiative de pacification doivent alors être vulgarisées au sein de la population pour ne pas induire l’opinion publique en erreur face aux différentes incitations procédées souvent en guise de diversions mais aussi pour les éduquer à distinguer les diverses étapes de ces missions.

La situation complique fortement les activités des forces de l’ordre engagées dans ces opérations, vu les pressions pouvant influencer leurs décisions dans ces actions nécessitant des rapidités de réactions pour assurer leur efficacité. Dans tous les cas, il serait impossible de ménager à la fois la chèvre et le chou en matière de sécurité.

Manou

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique