Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Film insulaire : « Fahavalo » et « Nofinofy » en quête de « l’Île d’Or »

Film insulaire : « Fahavalo » et « Nofinofy » en quête de « l’Île d’Or »

« Fahavalo, Madagascar 1947 » de Marie-Clémence Andriamonta-Paes et « Nofinofy » de Michaël Andrianaly sont en compétition officielle au Festival international du film insulaire de Groix (Fifig), du 21 au 25 août.

Si la programmation de cette 19e édition est dédiée en grande partie aux îles chiliennes, les productions cinématographiques malgaches y trouveront toute leur place. Dans la liste, neuf films documentaires seront sous l’œil des membres du jury qui vont attribuer « L’île d’or ». A ce premier prix s’ajoutent également trois autres trophées en compétition. Constamment présents sur la scène cinématographique internationale, ces deux longs métrages proposent une immersion dans la Grande île à travers son histoire et sa population.

Une série de projections-débats sera également organisée, durant laquelle Alexandre Poulteau partagera son vécu en tant que réalisateur de « Zanaka Tany, aux enfants de la Terre ».

« En 2001, une poignée d’habitants de l’île de Groix, passionnés de cinéma, ont créé le premier Festival international du film insulaire. Leur but : faciliter, à travers un événement fédérateur, les rencontres et les échanges en donnant la parole aux insulaires du monde entier. Ce défi, un peu fou au départ, est devenu aujourd’hui un rendez-vous annuel incontournable. Et dix-huit ans plus tard, il compte parmi les plus importantes manifestations culturelles des petites îles françaises métropolitaines », a confié l’organisateur.

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.