Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Hold-up à Ankadindramamy : un gang armé dérobe 70 millions d’ariary

Hold-up à Ankadindramamy : un gang armé dérobe 70 millions d’ariary

Un gang armé de pistolets automatiques a pris d’assaut la station-service Shell sise à Ankadindramamy, hier matin. Il a dérobé une forte somme d’argent.

L’insécurité prend de l’ampleur dans la ca­pitale. Un gang armé a attaqué hier matin vers 6 heures 30 la station-service Shell située à Anka­dindra­mamy. Il a raflé 70 millions d’ariary, la recette du week-end de la station-service.

Peu d’informations sur cette attaque avaient filtré jusqu’à présent dans la mesure où les responsables de l’établissement doivent garder le silence pour les besoins de l’enquête. Néanmoins, on connait les circonstances. En effet, les membres du gang ont attaqué l’employé chargé du versement à la banque quand celui-ci entrait dans une voiture. Ce dernier n’a montré aucune résistance et les bandits se sont échappés à pied en pénétrant dans les ruelles du quartier d’Ambo­hidahy Ankadindramamy après avoir pris l’argent.

Trois coups de feu

Le gang a mené l’attaque en deux temps trois mouvements, en toute discrétion. Les riverains ne se sont rendu compte de la situation qu’après le premier coup de feu. « Le chef de la bande a tiré un coup en l’air afin de frayer un chemin. Ensuite, les bandits ont pris la direction des petites ruelles d’Ambohidahy. Les autres membres de la bande qui portaient des sacoches le suivaient tout en tirant des coups de feu pour couvrir leur fuite », a avancé un riverain.

Attaque préméditée

Les forces de l’ordre sont arrivées une vingtaine de minutes après l’attaque, a-t-on indiqué. Mais à cet instant, les voleurs ont déjà obtenu une bonne longueur d’avance. D’après la police, il s’agit d’une attaque minutieusement préparée dans la mesure où les malfaiteurs connaissaient le moment où l’employé allait verser l’argent à la banque.

 

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.