Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Barea de Madagascar: un accueil phénoménal

Barea de Madagascar: un accueil phénoménal

Une grande première dans les annales du sport malgache. Une marée humaine sans précédente a déferlé sur la capitale samedi pour accueillir les Barea de Madagascar de retour de la Coupe d’Afrique des nations (Can).

Les Barea de Madagascar marqueront à jamais l’histoire de Madagascar ! Ils ont réussi à rassembler une énorme marée humaine dès leur arrivée à Ivato. Les scènes de liesse qui ont envahi Antananarivo, illustrent parfaitement cette joie populaire.

En effet, les mots manquent pour décrire l’ambiance de folie qui a régné dans la capitale. C’est une marée humaine historique qui a accueilli les Barea de Madagascar, depuis Ivato jusqu’à Mahamasina, en passant par la nouvelle route de Tsarasaotra et Antanimena, un trajet habituellement fait en quelques minutes. Mais, cette fois-ci, l’exception était de mise.

Face à la frénésie d’une foule immense, les convois transportant les joueurs nationaux ont du mal à se frayer un chemin. Tout au long de leur passage, Adrien Melvin et sa bande ont pris la peine de saluer les gens venus les acclamer, en guise de remerciements pour leur geste plein d’amour. De ce fait, il est tout à fait normal si la caravane a mis 7 heures pour faire le « long parcours », entre l’aéroport, le point de départ et Mahamasina, le point d’arrivée

Personne n’a voulu manquer le passage des Barea. Un embouteillage monstre s’est créé sur la route de la caravane. Mais, cela n’a pas empêché les uns et les autres d’aller soutenir leurs icônes durant de longues heures très spéciales.

Même les hauts responsables étatiques conduits par le président de la République ont cette fois-ci joué le jeu. Comme le public qui est resté à Mahamasina, ils ont également attendu plusieurs heures avant que les héros nationaux arrivent sur l’estrade aménagée spécialement pour cet événement inédit.

Identité nationale

Par le biais du sport, en particularité le football, la population a manifesté un patriotisme sans faille le temps d’une journée historique. Ils ont arboré fièrement les couleurs nationales à leur façon, drapeau à la main.

La ville s’est vite transformée en une capitale tricolore comme dans un air de carnaval où chacun a mis le petit plat dans les grands. De la voiture aux deux roues, en passant par les charrettes, rien n’a été laissé au hasard pour marquer l’événement. Personne n’oubliera le samedi 13 juillet, tout le monde n’a voulu rater  ce moment magique.

Naisa

Les commentaires sont fermées.