Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Administration : le Gouvernement avertit les fonctionnaires véreux

Administration : le Gouvernement avertit les fonctionnaires véreux

Le Premier ministre Christian Ntsay a lancé un sévère avertissement à l’endroit de certains fonctionnaires civils et militaires qui ternissent l’image de l’administration en agissant en toute injustice dans les localités où ils sont en fonction.

Le Premier ministre Christian Ntsay poursuit ses déplacements dans les régions où sévissent l’insécurité et les problèmes sociaux divers. C’est notamment le cas des districts de Tsaratanàna, Besalampy, Mandritsara et An­dilamena qu’il a visités jeudi. Outre l’insécurité dans ces districts, leurs habitants se plaignent des agissements de certains fonctionnaires véreux. Ces derniers ternissent en effet l’image du gouvernement central en cédant notamment de façon illicite des terrains domaniaux. Un acte que le locataire de Mahazoarivo a sévèrement blâmé. D’ailleurs, il a promis de prendre ses responsabilités, quitte à sanctionner les auteurs.

« Aucun comportement indigne de la part des responsables territoriaux et des services déconcentrés, ne sera toléré car c’est à travers ces responsables régionaux que le peuple apprécie ou non le régime en place », a-t-il averti.

Le Premier ministre a été particulièrement sévère dans ses propos en annonçant l’ouverture d’une enquête en vue de faire toute la lumière sur ces genres d’acte. Ceci étant, les responsables impliqués dans ces affaires louches, seront incarcérés au cas où les faits seront établis. Christian Ntsay a, en même temps, dénoncé l’irresponsabilité de certains membres du personnel du ministère de la Justice par rapport à ces ventes illicites de terrains domaniaux.

« Les irrégularités perpétrées par certains agents du ministère de la Justice, constituent un des facteurs de blocage de la confiance réciproque. En effet, certains n’exercent pas correctement leur fonction comme il se doit, obligeant les hauts responsables de procéder périodiquement au contrôle de la qualité des services rendus par leurs subordonnés » a-t-il indiqué.

Au sujet de l’insécurité, plus précisément de vols de bovins, le chef du Gouver­ne­ment a martelé que certains éléments des forces de l’ordre sont de connivence avec les bandits. Il a pris comme exemple le cas qui s’est produit dernièrement dans le district de Mandritsara. Des brigades de la gendarmerie ainsi qu’un contingent de l’armée sont pourtant opérationnels dans le district. «Nous n’allons plus tolérer une telle situation», a-t-il déclaré.

Mis à part ces avertissements, le locataire de Maha­zo­arivo n’a pas manqué de reconnaître les efforts menés notamment dans la lutte contre les actes de kidnapping comme c’est le cas actuellement à Tsaratanàna. Il a également annoncé l’adoption de nouvelles mesures visant à améliorer les stratégies de lutte contre l’insécurité. Des mesures qui seront élaborées sur la base du contexte géographique propre aux lieux concernés et sur l’enjeu stratégique des dispositifs de sécurité installés.

 

Tsilaviny Randriamanga

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique