Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

JIOI : les haltérophiles prennent les Jeux au sérieux

JIOI : les haltérophiles prennent les Jeux au sérieux

De retour au pays, après une belle moisson de cinq médailles d’or et une d’argent aux Championnats d’Afrique zone 2, disputés à Nairobi (Kenya), «Nous n’allons pas prendre à la légère les 10e Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de Maurice en ramenant toujours la médaille d’or tant convoité». C’est le propos de la triple médaillée d’or africaine chez les moins de 49 dames, Rozinah Randafiarisoa et de ses camarades hier, à l’aéroport d’Ivato.

Les quatre autres médailles d’or ont été signées par Élisa Vania Ravololoniaina chez les moins de 64 kg dames, les deux frères Eric (-61 kg) et Tojo Randriantsitohaina (-67 kg) et Sitrakiniaina Randrianandrasana (-64 kg) chez les hommes.

Ces nouvelles performances ont permis aux athlètes de rajouter des points dans la course à la qualification olympique. Mais avant le rendez-vous de Tokyo de 2020, sept autres compétitions majeures les attendent pour ne citer que l’African youth and juniors championships Gold à Kampala (Ouganda) du 5 au 13 septembre, les Championnats du monde de Pattaya (Thaïlande) du 18 au 27 septembre et le 6 th ISSF de Tunis (Tunisie) du 8 au 14 décembre.

Ils auront également dans leur viseur les Championnats d’Afrique zone sud que Madagascar accueillera du 5 au 11 novembre. Un autre défi pour la Grande île.

Soafara Pharlin

Les commentaires sont fermées.