Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Braquage sanglant à Tsaralalàna : le butin dépasse les 100 millions d’ariary

Braquage sanglant à Tsaralalàna : le butin dépasse les 100 millions d’ariary

Les bandits ont fait parler d’eux hier à Tsaralalàna. Ils ont tiré sur une femme et dérobé une forte somme d’argent dont la valeur est estimée à plus 100 millions d’ariary.

Attaque en plein jour du côté de Tsaralalàna. Hier vers 12h30, deux bandits armés de pistolet automatique à bord d’un deux-roues, ont ciblé un couple qui venait de sortir d’une banque. Les malfaiteurs se sont violemment emparés du sac du couple, dans lequel se trouvait une forte somme d’argent.

Ils n’ont pas hésité à tirer sur la femme. Pris de court, l’époux restait faible et impuissant devant l’arme. Après leurs actes, les voleurs ont pris la fuite, ne laissant aucune trace derrière eux. Quant à la mère de famille, elle a été transportée d’urgence à l’hôpital (HJRA) à Ampefiloha.

Coup prémédité

« A part les 100 millions d’ariary dérobés, des devises étrangères dont la valeur reste indéterminée, étaient dans le sac du couple », a indiqué la police. A noter que les victimes venaient d’échanger des billets étrangers en ariary auprès de la banque.

C’était la panique dans la rue où s’est produit le braquage. Dès que le coup de feu a retenti, les piétons ont déserté les lieux, des magasins ont même fermé rapidement leurs portes. « On est allé s’abriter dans un magasin en voyant la scène », a avancé une vendeuse à l’étalage près des lieux du crime.

Sitôt alertés, des éléments du commissariat central de Tsaralalàna et d’Analakely, se sont rendus sur les lieux. D’après les explications, l’attaque du couple ne serait pas tout simplement le fruit du hasard, mais un coup prémédité. Les agents de la brigade criminelle se sont également déplacés sur place pour se charger de l’enquête.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.