Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Quand on veut, on peut

Quand on veut, on peut

Les Barea de Madagascar ont démontré que « Quand on veut on peut, quand on peut on doit ». Les petits poucets ont titillé les grands favoris du continent. Ils ont encorné les Eléphants (Syli national de Guinée Conakry) avant de chasser tour à tour les Hirondelles burundaises et les Aigles du Nigéria. Dernièrement en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations, ils ont écarté les Léopards de la République démocratique de Congo. Qui l’aurait cru ? Ils ont prouvé qu’à cœur vaillant, rien d’impossible.

Demain, ils vont affronter les Tunisiens, les Aigles de Carthage. « L’histoire est belle. Nous sommes totalement déstressés et décontractés sans être déconcentrés. Tout ce qui peut nous arriver dorénavant ne peut être que du bonus. Nous continuons de prendre beaucoup de plaisir et nous n’avons rien à perdre », a confié à France 24 le technicien français Nicolas Dupuis, coach des Barea.

Au cours d’un entretien avec un journaliste en Egypte, Kerfalla Person Camara dit KPC, président du Hafia football, un club guinéen, a affirmé sans ambages que l’équipe de Madagascar est capable de remporter ce tournoi. « Elle joue avec le cœur. Elle joue avec la volonté. Elle joue avec l’amour pour son peuple, pour gagner. Et je pense que, quand une équipe, les joueurs, s’engagent avec cette volonté de gagner, il n’y a rien qui puisse les empêcher de gagner. Parce que perdre un match avec la manière, c’est aussi une victoire. Je pense que cette équipe peut aller loin », s’est-il confié.

C’est toujours dans cet état d’esprit que les protégés de Nicolas Dupuis vont aborder le match de demain. Les Tunisiens sont avertis. Impossible n’est pas Malgache. Alefa Barea !

 

Mparany

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique