Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Viser plus haut

Viser plus haut

Faire mieux. Encore plus. Les férus du ballon rond hier, la majorité des Malgaches aujourd’hui, tous veulent désormais toujours plus. Comme l’a fait savoir le président de la République, à Alexandrie, à la suite de la rencontre de dimanche dernier,  les Malgaches sont des combattants et des vainqueurs. En d’autres termes, l’équipe nationale vise désormais le sommet. Ce qui est une bonne chose. Pourquoi pas d’ailleurs car dorénavant, tout peut arriver.  En compétition en effet, il faut toujours viser plus haut, plus loin.  Comme l’a récemment souligné un membre du Gouvernement, « Les planètes sont alignées : l’Ovni Madagascar n’est pas là par hasard ». Tout espoir est donc permis.

Il est d’ailleurs heureux de constater que la fièvre Barea dépasse dorénavant de plus en plus le cadre d’un simple événement sportif. Du vendeur ambulant du centre ville au patron d’une boîte huppée en passant par les épiciers du quartier. Tous alignent leur emploi du temps en fonction du match des Barea. Tandis que des femmes et enfants  attendent avec impatience le prochain combat des « héros » de la Nation.  Tant mieux si cela permet d’oublier pendant un moment les tracas au quotidien liés à l’emploi, à la famille ou encore aux amis. Un moment d’évasion pour les uns, un foutoir pour les autres. Les résultats restent les mêmes : les Malgaches ont pris goût à l’événement et la communion est palpable.

A ce titre, s’il y a une chose à retenir de cette Can, c’est aussi la réconciliation des Malgaches avec l’Afrique, du moins pour un moment. Il semble en effet qu’à chaque palier franchi par l’équipe nationale, le Malgache se sent de plus en plus africain. Tant mieux si la bonne santé de Football malgache réussit à combler les incompréhensions entre les uns et les autres qui ont toujours existé avec nos frères du continent.

Ceci étant, quelle que soit l’issue du prochain match, la vaillante équipe des Barea, se trouve déjà dans l’Histoire avec un grand « H ». C’est la première fois qu’une équipe malgache de Foot atteint ce niveau et il faut la féliciter. Si les joueurs réussissent à franchir une autre étape ce jeudi, c’est tant mieux, mais dans le cas contraire, ce ne sera pas la fin du monde. Ils ont déjà réussi ce qu’aucun autre n’a fait auparavant.

J.P

Les commentaires sont fermées.