Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Formation électorale: e Safidy exige plus d’améliorations

L’Observatoire Safidy a organisé hier une séance de partage des résultats de l’observation des élections législatives. L’occasion pour cette plateforme regroupant une centaine d’organisations de la société civile, d’émettre des remarques par rapport à ces scrutins. C’est notamment le cas de la formation des membres des bureaux de vote qui devrait être renforcée, selon la responsable technique de cet observatoire, Stella Razafimahefa.

« De nombreux problèmes ont été rencontrés lors des élections car les membres des bureaux de vote ont ignoré certaines dispositions. Une situation qui a eu des conséquences négatives sur le bon déroulement de ces scrutins », a-t-elle fait savoir.

Ce membre de Safidy a cité comme exemple le cas de certains bureaux de vote où l’encre indélébile permettant de reconnaître si l’électeur a déjà voté, n’a pas été contrôlée. En outre, la plupart des membres des bureaux de vote n’ont pas maîtrisé le remplissage des procès-verbaux.

Safidy exige par ailleurs à ce que le nombre des formateurs soit multiplié lors des prochaines élections pour que la formation puisse avoir plus d’impact sur l’élection.  Stella Razafimahefa a souligné que le président de la Commission électorale de district (CED) a été le formateur des membres des bureaux de vote.

« Ce nombre restreint des formateurs par rapport à ceux qui sont formés, est loin de respecter les normes exigées », a-t-elle conclu.

Tsilaviny Randriamanga

 

 

Les commentaires sont fermées.