Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Réserve forestière de Kirindy: une dizaine d’hectares de forêts parties en fumée

 

 La réserve forestière de Kirindy, dans la commune de Lambokely, district de Morondava, fait face à une vraie menace de destruction. Dernièrement, une dizaine d’hectares de forêts de plus ont été consumées par le feu, sans compter les bois précieux qui ont fait l’objet de coupes sélectives auparavant. D’après les informations, ces actes auraient été perpétrés par des groupes de prédateurs qui envahissent et exploitent les lieux. Et cela afin de manifester leur mécontentement face à l’interdiction d’exploitation de la forêt locale par la culture de maïs et d’arachide, qu’ils mènent illicitement à l’intérieur de la réserve depuis un certain temps.

Selon des sources informées, ce problème de destruction de forêt à Lambokely ne date pas d’hier. Depuis 2014, des centaines d’hectares de forêts sont sujets à des pressions anthropiques, mais aucune solution n’a été trouvée pour maîtriser la situation.  En 2016, par exemple, plus de 140 hectares de forêts ont été brûlées par les riverains. D’après l’avis de nos sources, la migration non maîtrisée, caractérisée par la venue en masse de gens issus du sud du pays pour s’investir dans la culture sur brûlis, serait à l’origine de cette situation. Cette réalité est accentuée par l’attrait face la hausse incessante des prix de vente de maïs et d’arachide proposés par les opérateurs chinois sur les lieux. Une situation qui incite les agriculteurs à étendre leur superficie de culture pour augmenter leur production et faire davantage de profit…

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.