Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

59e anniversaire de l’Indépendance: une célébration à l’ère du changement

59e anniversaire de l’Indépendance: une célébration à l’ère du changement

 

 La parade militaire à Mahamasina a pris une toute autre forme cette année. Un changement qui serait le symbole d’une ère nouvelle pour le développement et la prospérité du pays.

Nouvelle image de Madagascar. A la différence des célébrations du 26 juin des années précédentes, des innovations ont été aperçues hier durant les deux tours d’horloge de la parade militaire au Stade municipal de Mahamasina. Cette année, autre l’habituelle revue des troupes après son arrivée, le chef de l’Etat a aussi posé quelques questions aux éléments des forces de l’ordre qui allaient défiler. Il leur a notamment demandé s’ils sont prêts à défendre  l’intérêt de la patrie et à se lever pour cette cause. Et à haute voix, ils ont répondu « oui ».

Des nouvelles acquisitions

Ce fut après qu’a commencé le défilé militaire à travers un saut en parachute de deux éléments de l’Armée. A part cette nouveauté, le défilé a été aussi l’occasion de démontrer les nouveaux appareils offerts aux forces de défense et de sécurité par le président de la République. C’est notamment le cas des quatre hélicoptères B2 et de l’avion transporteur de troupe de type « Casa » qui ont survolé pour la première fois le ciel de Mahamasina et de la capitale. L’efficacité de ces quatre hélicoptères a été montrée lors d’un exercice de simulation organisé sur le Stade avant la fin de la cérémonie. Au total, 17 aéronefs ont participé au défilé militaire d’hier. Les quelque centaines de véhicules tout-terrain offerts aux trois corps composant les Forces de défense et de sécurité, complètent la liste des nouveaux appareils ayant été démontrés lors de cette parade militaire.

Du reste, l’allure de la marche effectuée par les troupes défilantes à pied, a connu également un changement. Au lieu de 90 pas à la minute, elle a monté à cent pas par minute. Un changement qui résulterait de la gestion du temps. La plupart des éléments ayant défilé se sont munis de nouvelles armes également offertes par le chef de l’Etat tout récemment. Et pour couronner le tout, la participation de troupes étrangères (mauricienne, comorienne, et française) ont rendu unique cette parade militaire dans le cadre du 59e anniversaire de l’indépendance.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.