Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Promesse présidentielle: des nouveaux appareils pour les forces de l’ordre

Promesse présidentielle: des nouveaux appareils pour les forces de l’ordre

Le président Andry Rajoelina a réalisé une de ses promesses de campagne. Cela en dotant aux Forces armées des nouveaux appareils qui vont faciliter leur tâche dans la lutte contre l’insécurité.

Redonner aux forces armées leur juste valeur. Tel est l’objectif de la remise de nouveaux appareils aux forces de l’ordre effectuée par le président de la République Andry Rajoelina hier à Ivato. Cette concrétisation de l’une de ses promesses de campagne, réitérée lors de la présentation du bilan de ses 100 jours à la tête du pouvoir au mois d’avril, arrive au moment où les forces armées célèbrent leur 59e anniversaire. Une modernisation qui devrait également améliorer leur efficacité dans la lutte contre l’insécurité qui gangrène le pays depuis des décennies.

« Comme je l’ai toujours dit, il est possible de redonner leur juste valeur aux forces armées en leur procurant des équipements adéquats. C’est ce que nous réalisons en ce moment, et ce n’est que le début de ce que nous allons encore effectuer pour démontrer notre fierté nationale », a déclaré le président Andry Rajoelina.

Véhicules et avion

Quelques centaines de véhicules tout-terrain et blindés composent ces nouveaux équipements offerts par le chef de l’Etat. A part les quelques véhicules blindés de marque russe de type Gaz Tigr, des véhicules de marque Toyota ont été également offerts à la police nationale. Trois nouveaux hélicoptères de type B2 s’ajoutent à ces véhicules motorisés. En tout, les forces armées possèdent ainsi quatre de ces appareils en plus de celui qui était déjà arrivé il y a près d’un mois.

Le tout est complété par un avion de type « Casa » qui va servir au transport des troupes mais également à des fins humanitaires.

« La plupart des forces armées africaines possèdent ce genre d’avion. Il est ainsi normal que notre armée de l’air soit aussi dotée de cet appareil », a souligné le Chef de l’Etat.

En ce qui concerne le moyen financier ayant permis d’acquérir ces nouveaux engins, le président de la République a tenu à préciser qu’il provient du budget propre de l’Etat. Une acquisition qui a pu être réalisée, selon ses dires, grâce aux réformes engagées par le Gouvernement depuis quelques mois, telles que la suppression des subventions pour les pétroliers. Grace à cela, l’Etat a pu économiser plus de 240 milliards d’ariary qui lui permet d’investir notamment dans la modernisation des Forces armées, ainsi que la construction d’infrastructures.

Tsilaviny Randriamanga

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique