Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

67 Ha Nord: un commercial tué par balle

67 Ha Nord: un commercial tué par balle

 

Un homme d’une trentaine d’années tué par balle hier aux 67 Ha. Ses assaillants se sont emparés de sa moto et de son cartable qui aurait contenu une forte somme d’argent.

Les bandits écumant la capitale ont frappé hier, vers midi, du côté des 67 Ha Nord, plus précisément derrière l’arrêt de bus Parking. L’attaque a visé un commercial d’une grande société de distribution de produits alimentaires dans le pays.

Les assaillants ont tiré à bout portant leur victime, âgée d’une trentaine d’années, sous les yeux impuissants des piétons et riverains, à sa décente de sa moto. Il venait de prendre son déjeuner dans un restaurant du quartier situé à 50 m du lieu de l’attaque et allait prendre les commandes régulières d’une épicerie sur place.

Les assaillants étaient trois grands gaillards, a indiqué un riverain ayant vu l’action depuis sa  véranda. « Dans un premier temps, j’ai cru que les jeunes du quartier ont fait des plaisanteries. Mais lorsque l’un d’eux s’est écroulé après un coups de feu, j’ai hurlé au secours ». La rue s’est vite vidée. Les bandits ont pris tranquillement le cartable de la victime et sont partis en toute quiétude avec la moto en la poussant puis la démarrant, plus loin.

Personne n’a bougé alors que l’enchaînement de l’attaque était suffisamment lent pour avoir le temps d’intervenir. « Nous les avons vus prendre la fuite mais ne sommes pas intervenus vu qu’ils étaient armés », a témoigné un piéton.

Les hommes du commissariat du 7e arrondissement se sont dépêchés sur les lieux mais les bandits ont déjà été perdus de vue. Les agents de la police scientifique étaient également vus sur les lieux. Après le ratissage, la police a retrouvé une douille. L’arme utilisé est une arme de poing de petit calibre, a indiqué une source policière.

« En notre qualité de commercial, notre rôle est de prendre les commandes des clients », a expliqué un collège de la victime. Selon la police, l’existence d’une somme d’argent sur la victime n’a pas été confirmée. Le corps sans vie du trentenaire, touché au niveau de sa poitrine droite, a été acheminé à l’hôpital de l’HJRA.

ATs.

Les commentaires sont fermées.