Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

La logique respectée

La logique respectée

Le schéma politique de Madagascar se dessine peu à peu après chaque écheance électorale.

Les derniers scrutins destinés aux élections législatives, ont confirmé la tendance de l’heure. La victoire indéniable des partisans du pouvoir aux résultats provisoires ne dévieront probablement que de très peu à la réalité finale d’Ambohidahy. Or, des candidats malheureux persistent encore dans les pratiques habituelles des contestations électorales, en dépit de ce raz-de-marée qui a confirmé la force du pouvoir pour asseoir sa stabilité.

Une nouvelle formule politique doit découler de cette nouvelle donne qui mettra fin dorénavant à la traditionnelle girouette politique des parlementaires en mal de « mallettes ». La possibilité d’une majorité absolue au sein du camp des proches du pouvoir, lui fournira, en effet, l’avantage de se passer des chantages politiques des adeptes de la géométrie variable, puisque l’achat de leur voix n’est plus une nécessité pour faire adopter ses idées au sein de l’hémicycle. Un réel changement s’opère donc à Tsimbazaza à partir de ce mandat où les élus minoritaires ont intérêt à s’allier avec la majorité, à condition qu’ils y soient acceptés, pour recueillir quelques broutilles.

L’obtention de la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale ne sera qu’une suite logique du choix initial du peuple et le résultat d’une prise de conscience collective des électeurs face aux manigances habituelles de ceux qu’ils ont portés sur les fonts baptismaux de l’hémicycle qui ont souflé le chaud et le froid sur la vie nationale au gré de leurs intérêts personnels.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.