Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Un boulevard s’ouvre

Un boulevard s’ouvre

Après la sortie des résultats provisoires, les forces en présence se dessinent sur l’échiquier politique. Si la présidentielle avait déjà ouvert à la bipolarisation des tendances, cette fois-ci, c’est confirmée. Il se pourrait que quelques donnes changent avec la sortie des résultats définitifs, mais n’empêche qu’il n’y aura pas grand-chose à modifier sur l’échiquier politique. Les partis traditionnels ont failli à leur mission et la majorité d’entre eux se sont effacés du tableau politique.

Désormais, il y a d’un côté, les partisans du régime avec plusieurs forces politiques réunies au sein de la majorité présidentielle et, de l’autre, les opposants qui gravitent, pour le moment, autour de l’ancien chef de l’Etat, Marc Ravalomanana. Et enfin, les indépendants ne formant pas du tout un ensemble homogène, tentent de se frayer un chemin. Mais ils n’ont pas vraiment le choix au sein de l’Assemblée nationale. D’ailleurs, l’actuel échiquier politique  aurait pu prendre forme dès 2009 mais nous en sommes là aujourd’hui. Cinq ans de parenthèse qui n’a visiblement pas apporté ni développement ni stabilité. Avec un président élu qui n’avait aucun député sous sa formation politique, il fallait d’ailleurs s’y attendre.

Là maintenant, ce n’est plus le cas.  A l’allure des résultats provisoires, le président aura plus de marges de manœuvre avec un peu plus de quatre vingt députés. C’est d’autant plus indispensable car les chantiers initiés par l’Exécutif semblent aussi vastes qu’importants. C’est seulement avec les coudées franches de la part du pouvoir législatif  qu’il pourra les réaliser. Certes, la responsabilité des députés réside plus sur le contrôle du gouvernement que dans l’appui, mais avec une Constitution bancale, soi-disant semi-parlementaire,  la cohabitation pourrait être source d’instabilité. Ces cinq dernières années ont montré que cela pourrait être effectivement le cas.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.