Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: crédit (2)

 

(Suite et fin.)

On ne saurait assez stigmatiser ces fesse-mathieux enrichis souvent à la suite d’opérations douteuses.

Tamatave en possède quelques spécimens dont l’un s’est déjà fait remarquer récemment par la rouerie avec laquelle il savait refiler sa camelote à l’administration.

Le devoir du gouvernement est de préserver les colons français des agissements de ces aigrefins.

La France n’apas acquis au prix du meilleur de son sang un empire colonial considérable pour que des étrangers sans scrupule le mettent en coupe réglée au détriment des citoyens français.

Le retour des soldats malgaches

Les 280 tirailleurs débarqués du Malgache au son de la musique ont fait ici une excellente impression. Ils étaient rayonnants de joie de se revoir sur leur terre natale après une absence de deux, trois et même quatre ans. Bien que beaucoup d’entre eux fussent blessés et eussent été malades, ils n’en étaient pas moins pleins de santé et de vigueur. Leurs vêtements et leurs objets étaient propres, ne laissant soupçonner la moindre détérioration. Ils donnaient vraiment l’aspect de troupes victorieuses. La plupart vont retourner dans leurs foyers, d’autres vont continuer leur service à la colonie.

Association des Combattants de 1914-1918

Sous le nom d’Association des Combattants de 1914-1918 vient d’être fondée à Tananarive une société de prévoyance et de secours mutuels, à la prospérité de laquelle il importe que tous contribuent dans la plus large mesure, l’œuvre étant de celles dont on ne saurait se désintéresser sans manquer à tous ses devoirs de Français.

Les statuts en sont déposés entre les mains de M. Caubet (Hôtel de France et Métropole) où ils seront à la disposition du public jusqu’à la date du 30 juin.

Les adhésions devront être adressées à M. Baudouin, président du Conseil d’Administration provisoire. Les membres participants devront y joindre, pour justifier de leur qualité de combattants, aux termes de la loi Mourier, soit des pièces originales (livret militaire), soit des copies de ces pièces, certifiées conformes, par deux témoins ayant eux-mêmes la qualité de combattants.

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.