Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Législatives: la balle est dans le camp de la Hcc

Législatives: la balle est dans le camp de la Hcc

La Ceni a annoncé les résultats provisoires des législatives du 27 mai. La prochaine étape qui consiste à vérifier, à confirmer ou à modifier ces résultats en cas d’irrégularités revient désormais à la HCC.

Sans surprise. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé les résultats des élections législatives du 27 mai samedi dernier. En général, elle confirme les tendances des résultats publiées quelques jours auparavant. Le dernier mot revient toutefois à la Haute cour constitutionnelle (HCC) qui validera en dernier ressort ces résultats. Ainsi, la mission s’arrête là pour la Ceni qui reste un élément consultatif par rapport aux requêtes déposées par les candidats auprès de la Cour d’Ambohidahy.

« Nous sommes entièrement dessaisis du traitement des résultats de ces scrutins. Les candidats n’ont désormais qu’à déposer leurs plaintes et remarques auprès de la HCC », a indiqué le président de la Ceni, Hery Rakotomanana.

La tâche ne sera pas facile pour les magistrats d’Ambohidahy qui devront scruter à la loupe les procès-verbaux (PV) sur lesquels la Ceni et les candidats ont émis des réserves. Cette institution reste en effet la seule juridiction autorisée par la loi à apporter des modifications à ces documents électoraux. C’est par exemple le cas des anomalies observées sur des PV en provenance de quelques centaines de bureaux de vote dans tout le pays. Idem pour les remarques liées à la nécessité d’organiser des élections partielles dans quelques circonscriptions qui n’ont pas fait parvenir des résultats à la Ceni.

Pour revenir au résultat annoncé par la Ceni, le nombre de députés obtenu par chaque parti ou plateforme n’a connu que peu de changement. De ce fait, la plateforme IRD décroche provisoirement la majorité avec 84 sièges. Elle est suivie par les indépendants avec 46 députés sur les 151 qui siègeront à Tsimbazaza. Quant au parti Tiako i Madagasikara, il a pu faire élire 16 députés, selon les résultats provisoires, tandis que les autres partis se partagent les cinq sièges restants.

En principe, les décisions de la HCC ne devraient pas changer la prochaine configuration politique à l’assemblée étant donné le large écart entre les nombres de députés obtenu par chaque partie. Cette juridiction aura jusqu’au 2 juillet, au plus tard, pour annoncer le résultat officiel de ces élections. En attendant, elle a commencé à recevoir les requêtes relatives aux résultats provisoires depuis hier jusqu’à l’épuisement du délai de 48 heures prévu par la loi pour cette procédure.

 

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.