Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Violation de sépulture: un réseau de malfrats démantelé à Manjakandriana

Violation de sépulture: un réseau de malfrats démantelé à Manjakandriana

Huit casseurs de caveaux, ont été placés sous Mandat de dépôt (MD) à la Maison de force de Tsiafahy et à la Maison centrale d’Antanimora après avoir été présentés, vendredi dernier, devant le parquet du tribunal d’Anosy.

Les habitants de plusieurs villages de Manjakandriana ont remarqué que leurs tombeaux familiales se sont fait piller un par un depuis le mois dernier. En effet après avoir éparpillé les cadavres pour s’en emparer, particulièrement, des os longs, les malfaiteurs quittaient les lieux sans remettre la porte de la tombe à sa place. Toutefois, les villageois n’ont remarqué les faits que quelque temps après.

Puis, le 3 juin, les villageois ont aperçu deux hommes suspects dans le village d’Ambohibary et ont alerté par la suite la gendarmerie locale. Les concernés ont été interpellés sur la RN2 avec des barres à mine et des pinces à talon. Soumis au feu roulant de questions au poste de la gendarmerie, ils ont avoué qu’ils servaient de ces outils pour piller les tombeaux.

Le  lendemain de cette interpellation, la gendarmerie a reçu des dépositions au sujet de vol d’ossements humains à Manjakandriana. Ainsi, les hommes de la compagnie d’Imerina Central ont opéré une série d’arrestations.

En partant des aveux des deux individus arrêtés, cinq autres hommes et une femme ont été interpellés. Ils seraient les pilleurs de caveaux de la capitale car ils ont déjà commis des forfaits à Andriampamaky, Talata Volonondry, Ambohimanga-Rova nord, Andoharanofotsy, Ankadivoribe, Ambohibary et même à Antsirabe.

 

ATs.

Les commentaires sont fermées.