Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tim et IRD: prochaine round aux municipales

Tim et IRD: prochaine round aux municipales

Après les législatives, les partis politiques se préparent désormais pour les municipalités. Compte tenu des précédentes élections, les communales pourraient s’apparenter une fois de plus, à un autre face-à-face entre le Tim et l’IRD. La date reste encore à définir.

Au vu des tendances provisoires publiées il y a quelques semaines, la proclamation des résultats des législatives n’est plus qu’une question de formalité. La plateforme IRD obtiendra inéluctablement en effet la majorité parlementaire. Et comme les observateurs qualifient ces élections comme une sorte de second round entre le parti Tiako i Madagasikara et la plateforme IRD, ce dernier a remporté une fois de plus la victoire, après la présidentielle.

Ceci étant, il ne reste plus que le face-à-face ultime entre ces deux grands partis, soit les élections municipales, dans le dessein d’obtenir le plus grand nombre d’élus dans le pays.

Cette prochaine bataille s’annonce déjà rude par aux législatives dans la mesure où elle impactera également le fonctionnement du Parlement. Pour cause, le nom des prochains grands électeurs qui vont élire les prochains membres du Sénat, vont sortir de ces scrutins. D’ailleurs, la dernière modification apportée au texte régissant cette institution, fixe le nombre des sénateurs élus à 12, tandis que le chef de l’Etat nommera les six restants, pour un total de 18 sénateurs.

Au cas où elle sera maintenue, la Chambre haute jonglera avec l’Assemblée nationale à travers l’adoption des différents textes soumis au Parlement. Le Tim pourrait ainsi se rattraper en espérant obtenir la majorité au niveau du Sénat par le biais des grands électeurs. Un objectif qui ne sera pas facile à atteindre car l’IRD n’a pas l’intention de lâcher prise.

L’élection des maires actuels dont la plupart portent l’étendard du parti HVM, s’est tenue au mois de septembre 2015. Elus pour 4 ans, ils verront leur mandat arriver à son terme d’ici quelques mois.

Prendre date

Et comme un membre de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) l’a indiqué, il y a quelques semaines, les communales devraient avoir lieu au plus tard au mois d’octobre. Cela dépendra toutefois du décret de convocation des électeurs qui devrait être fixé en conseil de Gouvernement 90 jours avant les scrutins, comme l’exigent les textes.

Alors, si le mois d’octobre est maintenu pour ce dernier duel entre les deux partis, le fameux décret tant attendu devrait ainsi être promulgué au mois de juillet.

 

Tsilaviny Randriamanga

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique