Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Le revers de la médaille

Le revers de la médaille

D’ici au mois de juillet au plus tard, les noms des nouveaux députés siégeant à l’Assemblée nationale seront rendus publics, à titre provisoire. Pour le moment, la Ceni a encore du pain sur la planche, d’autant que la grogne de certains candidats dénonçant même des tentatives de fraudes et des manipulations des résultats, dans leur circonscription, s’amplifie.

Afin de dissiper toute suspicion d’anomalies et pour en avoir le cœur net, les confrontations des procès verbaux dont la demande est justifiée, sont encore à l’ordre du jour de la Commission jusqu’à hier. Après la Ceni, c’est au tour de la Haute cour constitutionnelle (HCC) de proclamer officiellement les résultats définitifs des législatives 2019.

Déjà, le suspense n’est plus à son comble. Même le mano à mano annoncé, sur un air de revanche entre l’IRD et le Tim dans la capitale, n’a pas vraiment tenu toutes ses promesses. La logique est respectée. En un sens,  la victoire pimpante du groupement des partis au sein de l’IRD est sans conteste et va encore consolider le pouvoir du régime en place. Pour dire que la majorité absolue est acquise à Tsimbazaza.

Même la majorité des députés Mapar durant l’ère HVM ont réussi à briguer un nouveau mandat. La suite est maintenant toute tracée pour eux, contrairement aux anciens députés et ministres dévoués à Hery Rajaonarimampianina dont certains mettent déjà en veilleuse leur carrière politique et dont beaucoup, suspectés dans des affaires louches, n’ont plus l’esprit tranquille.

Des noms circulent déjà dans les coulisses, des têtes bien connues  qui auraient détourné des deniers publics et auraient trempé dans des affaires de corruption.  De toute façon, chercher refuge dans l’hémicycle au nom de l’immunité parlementaire n’aura plus sa raison d’être car l’Etat compte fermement modifier le texte sur le sujet. Et, c’est aussi valable pour les députés du régime actuel.

RA  

 

Les commentaires sont fermées.