Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Conjoncture: des partis politiques risquent de disparaitre

Conjoncture: des partis politiques risquent de disparaitre

Après la présidentielle et les dernières législatives, le Mapar, et le parti Tim se positionnent au centre de l’échiquier politique. Les indépendants qui pourraient ravir plus d’une trentaine d’élus, en attendant les résultats officiels, ne constituent pas pour autant une force politique homogène, à l’Assemblée nationale. Dans cette optique, les  partis politiques traditionnels sont sur le point de s’éclipser.

Dans la configuration de l’Assemblée nationale à venir, en effet, l Leader fanilo, l’Arema, le RPSD, le MFM et même le HVM brilleront par leur absence. D’ailleurs la majorité des membres de l’ancien régime ont choisi de quitter le navire avant qu’il ne soit trop tard.

Quelques uns ont tenté de se présenter lors des dernières législatives mais l’engouement populaire n’y est plus. D’autres ont par ailleurs choisit de s’aligner avec le régime, ou à défaut se présenter comme indépendant, comme c’est le cas de l’élu de Maroantsetra qui a opté pour être un candidat du parti présidentiel après avoir milité pour le Leader fanilo durant des années. D’ailleurs, le parti n’existe plus que de nom ces temps-ci.

Quoiqu’il en soit, à cette allure, les centaines de partis existant actuellement pourraient disparaitre irrémédiablement car leur absence sur la scène politique figure parmi les motifs de leur dissolution.

D’après la loi 2011-012 relatives aux partis politiques, en son article 26, les partis politiques ont le devoir de respecter scrupuleusement la Constitution, les lois et les règlements en vigueur, de participer activement à la moralisation de la vie publique, de former ses membres, de sensibiliser les citoyens à participer à la vie publique et politique et de rendre compte en matière politique.

J.P

Les commentaires sont fermées.