Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Veni sancte spiritus

Veni sancte spiritus

Les élections législatives n’ont cessé d’alimenter les polémiques après les dernières présidentielles. Les discussions ont tellement enflé que les tiraillements résultant de ces scrutins limités aux circonscriptions électorales des districts ont été portés au niveau national dans sa majorité, amplifiant les inquiétudes quotidiennes rongeant le peuple.

Accusations de fraudes et différentes anomalies liées aux élections fusent de toutes parts depuis l’annonce des résultats provisoires des législatives. Les partis politiques, la Ceni et ses démembrements ainsi que des autorités locales sont englobés indistinctement dans le même panier par des accusateurs qui se sont donné le mot pour se retrancher dans un semblant d’accalmie durant ce long week-end de la Pentecôte, touchés vraisemblablement par certain esprit bienveillant pour un mieux-être de la population.

Ce calme trompeur, pouvant annoncer une tempête plus forte encore que les précédentes, ne présage rien de bon pourtant dans la pratique politique courante, selon les habitués. La population craint que le traditionnel respect des jours de fêtes dans les revendications ne serve que de recul pour mieux sauter dans un esprit d’acharnement aveugle et dans la conquête d’intérêt personnel camouflée dans une démocratie individuelle.

Le Saint-Esprit semblant avoir meilleur effet sur le moral de tous, prière doit être faite pour que tous les jours descende l’esprit saint porteur de trêve pour nous délivrer de ces démons de l’intérêt politique de certains faux démocrates allergiques au choix du peuple.

Manou

Les commentaires sont fermées.