Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Soavinandriana Itasy: un couple arrêté pour l’enlèvement de son demi-frère

Soavinandriana Itasy: un couple arrêté pour l’enlèvement de son demi-frère

Un couple a enlevé un garçonnet qui n’est autre que le demi-frère du jeune homme dans la cour de la maison et a réclamé une forte somme d’argent aux parents. Après 10 jours d’enquête, la police a arrêté, mercredi dernier, les suspects à Andilamena, Alaotra Mangoro, grâce à leur cellulaire.

Un acte de kidnapping est survenu le 24 mai à Soavinandriana Itasy. Des inconnus ont enlevé un petit garçon de 3 ans au moment où il a joué dans la cour de sa maison. Personne n’a été témoin de cet enlèvement mis à part la sœur de la victime, également assez petite, qui jouait avec lui.

Après la disparition du garçonnet, ses parents et les voisins l’ont vainement cherché partout dans le village pendant toute la nuit. Ils n’ont eu aucune nouvelle de l’enfant jusqu’à ce que les ravisseurs se soient manifestés le lendemain. Ils ont contacté la famille pour réclamer une forte rançon de 10 millions d’ariary en contrepartie de la libération du captif.

Sans tarder, le kidnapping a été signalé auprès de la Brigade criminelle d’Anosy.

Localisation du cellulaire

Le 28 mai, la famille a envoyé une partie de l’argent demandé (1 million d’ariary) via la transaction mobile. Cela était pourtant un piège concocté par la police et la famille de la victime pour identifier le numéro de téléphone des ravisseurs.

Dans cet angle, une collaboration avec l’opérateur de téléphonie mobile a eu lieu pour tracer le téléphone. Ainsi, le cellulaire a été localisé à Ivandry. Toutefois, aucune arrestation n’a été possible sur les lieux à ce stade de l’enquête.

Changement de numéro

Le 3 juin, les ravisseurs ont recontacté la famille pour réclamer le reste de l’argent. Ils ont utilisé un autre numéro de téléphone d’un autre opérateur pour brouiller les pistes de l’enquête. Pourtant, les interventions policières étaient rapides.

Selon notre source, « La police s’est déplacée à Andilamena, Alaotra Mangoro, endroit où le deuxième numéro a été localisé. Ainsi, les ravisseurs y ont été capturés. Ils détenaient l’enfant».

La famille connaît très bien les ravisseurs. En réalité, le jeune homme est le demi-frère du petit garçon. Interrogé, il a indiqué qu’il comptait enlever les deux enfants, mais vu que la petite fille a pleuré au moment de l’enlèvement, il n’a pu emmener que le petit garçon de 3 ans.

 

Ando Tsiresy

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique