Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Une fête pour tous

Une fête pour tous

Une bonne initiative relève souvent d’une bonne volonté et il y a bien une raison pour que le traditionnel banquet d’Iavoloha à l’occasion de la fête nationale soit annulé. Certes, cela a été décidé dans un souci de réduction des dépenses, mais on pourrait également y voir une certaine égalité de privilège pour tous durant les fêtes. Les invités ont en effet été habituellement triés sur le volet lors de la réception organisée par le chef de l’Etat, laissant de côté les simples citoyens qui n’auront droit qu’à suivre l’événement à la télé en guise d’invitation.

Cette année, les festivités organisées seront les mêmes pour tous, qu’ils soient responsables au sein de l’Etat ou simples citoyens et ne favorisant personne en particulier. Que ce soit au niveau des événements festifs, culturels, voire cultuels. En effet, toutes religions confondues seront de la partie.

Espérons tout simplement que l’effervescence du comité d’organisation ne soit pas que temporaire, en indiquant que la célébration de cette année se démarquera particulièrement à travers la promotion du civisme et du patriotisme. Deux thèmes qui ne devraient pas cependant se limiter à la période de la fête nationale et ne doivent pas être aussi vite oubliés aussitôt la célébration terminée.

Alors que le patriotisme semble encore assez abstrait chez le simple citoyen, le civisme tombe par contre sous le sens. Pourquoi d’ailleurs avoir supprimé de l’éducation cette matière ? En tout cas, tous deux sont complémentaires. Les initiatives prises à l’occasion de la célébration du 26 juin sont certes louables, mais il serait encore mieux de les programmer à long terme.

T.N

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique