Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans: un vol de 10 300 francs

Il y a quelque temps un vol de 10 000 francs en billets de banque et 300 francs en piastres avait été commis à Tamatave au préjudice de Louise Imbony pendantl’absence de cette dernière.Son domestique André Belala qui étaitresté dans la maison pour la garder et faire la cuisine fut arrêté.

Au Commissariat de Police et à l’instruction Belala fit des aveux complets. Conduit sur les lieux, il indiqua la façon dont il avait pénétré dans la maison, montra les outils dont il s’était servi pour ouvrir la vitrine, où se trouvait la boîte contenant les billets de banque, indiqua également comme il avait fracturé la malle contenant les piastres. Il ajouta qu’il n’avait pas pris les bijoux qui se trouvaient dans la boîte, les 10 000 francs en billets de banque suffisant à son ambition.

Il dit ensuitequ’il avait donné l’argent voléà sa femme pour le cacher. Celle-ci indiqua tantôt un endroit, tantôt un autre, mais les 10 000 francs ne furent pas retrouvés. À l’audience du 2 courant Belala nia tout ce qu’il avait dit précédemment, et jura que s’il avait ainsi parlé à la Police c’est qu’il avait été garrotté et frappé par les agents, mais aujourd’hui il disait la vérité. Quant à sa femme, prise de peur, son esprit s’étant envolé, avait déclaré tout ce qu’on avait voulu.

Auxnombreuses interrogations posées par le Président avec une bienveillance et une patience admirables, Belala répondait toujours à côté de la question.

Jusqu’à la fin il persiste dans la ligne de conduite qu’il s’est tracée en niant tous les aveux qu’il avait faits à l’audience.

Malheureusement pour lui, de nombreux et indéniables témoignages l’ont convaincu de mensonge.

Malgré les exhortations du président, l’inculpé s’est refusé à dire où l’argent a été déposé, aveu qui aurait pu lui faire obtenir l’indulgence du Tribunal.

Il a été condamné à 20 ans de travaux forcés, 20 ans d’interdiction de séjour, et au remboursement de la somme dérobée.

Tirailleurs

 

Le Malgache a débarqué ce matin à Tamatave 600 tirailleurs.

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.