Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Diplomatie économique: les principaux acteurs renforcent leurs acquis

Diplomatie économique: les principaux acteurs renforcent leurs acquis

Une diplomatie qui contribue de manière effective à l’émergence économique de Madagascar. C’est le terme employé par le ministre des Affaires étrangères, Naina Andriantsitohaina hier, à Anosy lors de la cérémonie d’ouverture de la formation en diplomatie économique, en collaboration avec le Centre du commerce internationale (CCI).

A travers cette formation, le ministère entend mettre à profit toutes les compétences de diplomates qui vont exercer auprès des représentations extérieures de Madagascar, pour conquérir des nouveaux marchés, rechercher des partenariats et de financements ou encore pour promouvoir l’image de la Grande île, à l’extérieur.

Comme l’a souligné le chef de la diplomatie malgache, cette formation s’inscrit notamment dans la logique de la mise en œuvre de la réorientation stratégique de la diplomatie malgache dans le dessein de concrétiser la vision de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM).

« Les représentants extérieurs, à travers les Conseillers économiques et commerciaux, sont des acteurs centraux de la stratégie nationale bilatérale, multilatérale et d’intégration régionale, puisqu’ ils sont le relais du secteur privé et jouent un rôle fondamental dans l’accompagnement des entreprises nationales et étrangères », note  à ce titre le communiqué conjoint du ministère des Affaires étrangères et du CCI.

Résultats

Les personnalités, diplomates ou pas qui seront affectées à l’étranger, auront la lourde tâche de traduire en actions cette diplomatie économique et offensive prônée par le Gouvernement. Sur ce, force est de rappeler que lors de son récent déplacement à Paris, le chef de l’Etat, Andry Rajoelina, avait signalé que les agents redéployés, seront désormais évalués par rapport à leurs résultats. Les diplomates devraient ainsi s’attendre à divers défis pour que leurs actions aient un impact sur le développement de la Grande île.

Et outre les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères, d’autres entités sont aussi parmi les bénéficiaires. L’objectif est de mettre en cohérence les objectifs à atteindre au niveau des autres départements ministériels, des agences de promotion et autres organismes, pour  une diplomatie économique qui soutient  les actions étatiques à l’extérieur.

 

J.P

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique