Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mission d’observation électorale: la Sadc invite à rester calme

Mission d’observation électorale: la Sadc invite à rester calme

La Mission d’observation électorale de la Communauté de développement des pays de l’Afrique australe (Sadc)  a rendu, mercredi dernier au Carlton, son rapport relatif aux environnements et préparatifs des législatives du 27 mai.

La Mission a profité de cette occasion pour appeler au calme « tous les dirigeants politiques et leurs partisans  (…) pendant que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la Haute cour constitutionnelle (HCC) finalisent le processus des résultats des élections législatives ». Une déclaration qui tombe au moment où dans certaines localités, la tension reste vive chez des partisans des candidats, alors que les résultats officiels ne sont pas encore connus.

Conduite par l’ancien ministre des Affaires étrangères de la Zambie, Katele Kalumba, la mission de la Sadc a également émis des recommandations pour pallier les défaillances. Il en est ainsi de la réduction du montant requis comme caution aux postulants ou encore  la modification des textes électoraux pour plus d’harmonisation.

Par rapport à l’impartialité des fonctionnaires, la Mission estime que le Gouvernement doit amender la loi électorale, notamment sur la position des hauts fonctionnaires. « La clarté de la loi est également requise pour les actions qui peuvent être assimilées à des campagnes électorales », a noté la Mission. Elle estime aussi, qu’afin d’assurer la stabilité du système parlementaire, le Gouvernement peut vouloir envisager d’adopter une loi  pour règlementer la conduite des candidats indépendants, « en particulier le changement d’allégeance au cours de leur mandat électoral ».

J.P

Les commentaires sont fermées.