Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Déchets: transformation en fuel lourd

Déchets: transformation en fuel lourd

Outre le recyclage des déchets, des entreprises privées prennent désormais l’initiative de les revaloriser. La collecte de ces déchets pose toutefois problème, faute d’infrastructures adéquates : mauvais état des routes et enclavement des zones où sont parfois entreposés des déchets dangereux. Par ailleurs, la collecte génère des coûts supplémentaires pour leurs propriétaires.

Aux côté de Veolia, Adonis qui s’est lancé depuis plus de 20 ans dans la valorisation des déchets d’hydrocarbures, produit actuellement du fuel lourd revalorisé. « Le but n’est pas de détruire les déchets, mais plutôt de les revaloriser. Par exemple avec des bouts d’hydrocarbures, des fonds des cuves de station-service, les déchets de la Jirama, les déchets de navires, nous arrivons à fabriquer à nouveau du fuel lourd, soit une deuxième utilité du produit. Cela permet aux industriels d’avoir un coût de fonctionnement moins cher », a expliqué Patrice Wadley, CEO de Veolia.

L’entreprise peut traiter annuellement jusqu’à 20.000 tonnes de déchets. Celle-ci a produit, l’année dernière, 2.400 m3 soit 2,4 millions de litres de fuel revalorisé. En effet le site dont elle dispose, possède du matériel adéquat en matière de recyclage de tout type de déchets (plastiques, déchets médicaux et industriels).

Arh.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique